Ministère du Développement économique et du Commerce - BUDGET DES DÉPENSES 2006-2007

Retour au Ministère du Développement économique et du Commerce sommaire

RAPPROCHEMENT AVEC LES DONNÉES PUBLIÉES ANTÉRIEUREMENT

CHARGES DE FONCTIONNEMENT

2005-2006
Prévisions $

2004-2005
Dépenses réelles $

Total - Charges de fonctionnement (données publiées antérieurement*) 682 660 535 268 983 201
Réorganisation gouvernementale    
      Transfert de fonctions à d'autres ministères (240 003 889) (192 579 315)
Total - Charges de fonctionnement (données ayant subi un retraitement) 442 656 646 76 403 886

*La rubrique Total - Charges de fonctionnement comprend les crédits législatifs, les mandats spéciaux et le total à voter - charges de fonctionnement. Les chiffres réels de l'exercice 2004-2005 sont tirés des Comptes publics.



ACTIF DE FONCTIONNEMENT

2005-2006
Prévisions $

2004-2005
Dépenses réelles $

Total - Actif de fonctionnement (données publiées antérieurement*) 11 372 000 5 021 300
Budget supplémentaire des dépenses    
      Budget supplémentaire des dépenses 2005-2006 87 000 000 -
Réorganisation gouvernementale    
      Transfert de fonctions à d'autres ministères (9 932 000) (3 430 575)
Total - Actif de fonctionnement (données ayant subi un retraitement) 88 440 000 1 590 725

*La rubrique Total - Actif de fonctionnement comprend les crédits législatifs, les mandats spéciaux et le total à voter - actif de fonctionnement. Les chiffres réels de l'exercice 2004-2005 sont tirés des Comptes publics.



CHARGES D’IMMOBILISATIONS

2005-2006
Prévisions $

2004-2005
Dépenses réelles $

Total - Charges d’immobilisations (données publiées antérieurement*) 82 598 800 76 499 717
Réorganisation gouvernementale    
      Transfert de fonctions à d'autres ministères (80 434 600) (71 508 404)
Total - Charges d’immobilisations (données ayant subi un retraitement) 2 164 200 4 991 313

*La rubrique Total - Charges d’immobilisations comprend les crédits législatifs, les mandats spéciaux et le total à voter - charges d’immobilisations. Les chiffres réels de l'exercice 2004-2005 sont tirés des Comptes publics.