Retour au Ministère des Services gouvernementaux sommaire

 

CHARGES DE FONCTIONNEMENT

2009-2010
Prévisions $

2008-2009
Dépenses réelles $

Total - Charges de fonctionnement (données publiées antérieurement*) 2 009 032 714 1 807 247 228
Réorganisation gouvernementale    
      Transfert de fonctions d'autres ministères 4 140 000 26 393 797
      Transfert de fonctions à d'autres ministères (36 527 100) (40 145 962)
Modification comptable    
      Modification comptable 54 700 000 -
Total - Charges de fonctionnement (données ayant subi un retraitement) 2 031 345 614 1 793 495 063

*La rubrique Total - Charges de fonctionnement comprend les crédits législatifs, les mandats spéciaux et le total à voter - charges de fonctionnement. Les chiffres réels de 2008-2009 ont été rectifiés en fonction de la ou des nouvelles structures ministérielles en 2009-2010.



CHARGES D’IMMOBILISATIONS

2009-2010
Prévisions $

2008-2009
Dépenses réelles $

Total - Charges d’immobilisations (données publiées antérieurement*) 266 374 300 168 558 715
Réorganisation gouvernementale    
      Transfert de fonctions à d'autres ministères (23 000) -
Total - Charges d’immobilisations (données ayant subi un retraitement) 266 351 300 168 558 715

*La rubrique Total - Charges d’immobilisations comprend les crédits législatifs, les mandats spéciaux et le total à voter - charges d’immobilisations. Les chiffres réels de 2008-2009 ont été rectifiés en fonction de la ou des nouvelles structures ministérielles en 2009-2010.



ACTIF D’IMMOBILISATIONS

2009-2010
Prévisions $

2008-2009
Dépenses réelles $

Total - Actif d’immobilisations (données publiées antérieurement*) 210 653 000 -
Réorganisation gouvernementale    
      Transfert de fonctions à d'autres ministères (199 000) -
Total - Actif d’immobilisations (données ayant subi un retraitement) 210 454 000 -

*La rubrique Total - Actif d’immobilisations comprend les crédits législatifs, les mandats spéciaux et le total à voter - actif d’immobilisations. Les chiffres réels de l'exercice 2008-2009 sont tirés des Comptes publics.