: Budget de l’Ontario 2010 : Nouvelles

Le budget de l’Ontario de 2010 ouvre l’ontario sur le monde en vue de stimuler la création d’emplois et la croissance

Le plan équilibré du gouvernement McGuinty protège les services publics et renferme des mesures pour éliminer le déficit

NOUVELLES

Le 25 mars 2010

Dans le budget de l’Ontario de 2010, le gouvernement McGuinty va de l’avant avec son plan quinquennal visant à ouvrir l’Ontario sur le monde en vue de stimuler la création d’emplois et la croissance tout en proposant des mesures pour aider à éliminer le déficit causé par la récession mondiale.

Faisant fond sur des initiatives annoncées récemment dans le Discours du Trône de l’Ontario, le budget propose des investissements qui aideront 20 000 jeunes de plus à entreprendre des études collégiales ou universitaires en septembre, et qui créeront des emplois et stimuleront la croissance économique dans le Nord de l’Ontario.

Le plan Ontario ouvert sur le monde se fonde sur les progrès réalisés au cours des six dernières années pour stimuler la création d’emplois et rehausser les programmes et les services auxquels tient la population de la province, notamment dans les secteurs de l’éducation, des services de santé et de la formation.

Le budget de 2010 prévoit des mesures pour gérer les dépenses, dont des restrictions salariales et des mesures pour accroître l’efficience des programmes du gouvernement. Il renferme un plan réaliste et responsable pour réduire le déficit de moitié en cinq ans et l’éliminer en huit ans.

CITATIONS

« Notre gouvernement a agi pour atténuer les répercussions de la récession mondiale sur les familles et les entreprises ontariennes. Ensemble, nous continuerons à créer des emplois dans l’immédiat et à jeter les bases de notre croissance à long terme. »
- Dwight Duncan, ministre des Finances

« Nous tous qui sommes payés à même les deniers publics devons faire notre part pour aider à conserver les progrès réalisés par les Ontariennes et Ontariens dans leurs écoles, leurs hôpitaux et d’autres services publics. »
- Dwight Duncan, ministre des Finances

FAITS EN BREF

Éducation postsecondaire

  • Investissement de 310 millions de dollars pour ajouter 20 000 nouvelles places dans les collèges et universités en septembre, lequel vient s’ajouter aux 155 millions de dollars versés en 2009-2010 pour fournir un soutien intégral à la croissance de l’effectif étudiant dans les collèges et universités, ce qui comprend les 65 millions de dollars annoncés dans Perspectives économiques et revue financière de l’Ontario de 2009.
  • Promotion énergique à l’étranger des établissements postsecondaires ontariens afin d’inviter les meilleurs étudiants des quatre coins du monde à venir étudier ici, à s’établir ici et à aider l’Ontario à édifier une économie encore plus vigoureuse.
  • Aide accordée aux étudiants pour qu’ils évoluent plus facilement dans le système d’éducation postsecondaire de l’Ontario en affectant des ressources additionnelles pour appuyer la mise en oeuvre d’un système de reconnaissance des crédits.

Création d’emplois et croissance dans le Nord

  • Création d’un Programme de réduction des tarifs d’électricité pour le secteur industriel du Nord, auquel serait affectée une somme annuelle d’environ 150 millions de dollars pendant trois ans afin de réduire d’environ 25 % en moyenne les prix de l’électricité des grandes entreprises industrielles.
  • Affectation de 45 millions de dollars échelonnés sur les trois prochaines années pour la création d’un programme de formation professionnelle dispensé dans le cadre de projets, afin d’aider les peuples autochtones et les résidents du Nord à se prévaloir et à bénéficier des possibilités de développement économique émergentes, comme celles du Cercle de feu.
  • Désignation d’un coordonnateur du développement pour le Cercle de feu chargé de diriger les efforts collectifs en vue de réaliser le potentiel économique de la région du Cercle de feu.
  • Proposition d’un nouveau crédit permanent pour les coûts d’énergie dans le Nord de l’Ontario pour aider les personnes admissibles à revenu faible ou moyen du Nord de l’Ontario à faire face aux prix plus élevés de l’énergie.

Apprentissage à temps plein

  • Mise en oeuvre d’un programme d’apprentissage à temps plein pour les enfants de quatre et cinq ans en septembre 2010, qui pourrait profiter à 35 000 enfants dans près de 600 écoles.
    • Ce programme sera mis en oeuvre de façon graduelle, et devrait être en place partout dans la province en 2015-2016.
    • Lorsque le programme aura été mis en oeuvre intégralement, il faudra jusqu’à 3 800 enseignantes et enseignants et 20 000 éducatrices et éducateurs de la petite enfance de plus, et quelque 247 000 enfants en bénéficieront.

Investissements dans la garde d’enfants

  • Investissement annuel de 63,5 millions de dollars pour préserver 8 500 places en garderie de manière à combler de façon permanente le déficit de financement causé par le gouvernement fédéral.
    • Les parents qui travaillent pourront ainsi continuer de compter sur des services de garde de qualité et de participer au marché du travail.

Investissements de stimulation dans l’infrastructure

  • Des investissements records dans l’infrastructure en 2009-2010 et 2010-2011 aident à créer et à protéger plus de 300 000 emplois.
  • Selon le Conference Board du Canada, la hausse supplémentaire des dépenses dans l’infrastructure, qui découle en partie des nouvelles mesures de stimulation destinées à lutter contre les effets de la récession mondiale, a aidé à relever la croissance du produit intérieur brut (PIB) réel de l’Ontario de presque un point de pourcentage en 2009 et on s’attend à ce qu’elle entraîne une autre hausse de 0,4 point de pourcentage en 2010.

Gestion responsable

  • Présentation d’un plan réaliste et responsable pour réduire de moitié le déficit en cinq ans et l’éliminer en huit ans.
  • Déficit prévu de 21,3 milliards de dollars pour 2009-2010 dans le budget de 2010, soit 3,4 milliards de dollars de moins que le montant de 24,7 milliards de dollars prévu dans le document Perspectives économiques et revue financière de l’Ontario de 2009.
  • Protection des services publics et répartition des ressources limitées de façon à assurer la viabilité des services en déposant des mesures législatives qui auraient pour effet de :
    • porter de un à trois ans le gel actuel du salaire des députés provinciaux;
    • geler pendant deux ans la structure salariale du personnel politique et des employés de l’Assemblée législative exclus des négociations;
    • geler pendant deux ans la structure salariale de l’ensemble des employés du secteur parapublic et de la fonction publique de l’Ontario exclus des négociations.
    • Ces mesures législatives permettraient de réaffecter jusqu’à 750 millions de dollars au maintien des écoles, des hôpitaux et des autres services publics.
  • Gel à moyen terme des frais d’administration internes aux niveaux de 2010-2011 ou en deçà de ceux-ci.
  • Continuation d’un examen exhaustif des programmes et des services du gouvernement de l’Ontario.
  • Gestion de la croissance des dépenses dans les services de santé afin qu’elle reste à un taux responsable, y compris des modifications proposées au système de médicaments de l’Ontario qui favoriseraient la baisse des prix des médicaments génériques.
  • Ralentissement des travaux de planification et de construction de certains projets d’immobilisations du gouvernement lorsque les investissements de stimulation auront pris fin.
  • Transformation de la prestation des programmes gouvernementaux afin d’améliorer les services à la clientèle et d’améliorer l’efficience.
  • Taux de croissance annuel des charges de programmes limité à une moyenne de 1,9 % après 2012-2013.

POUR EN SAVOIR PLUS

Voir les documents d’information suivants pour de plus amples renseignements sur le budget de l’Ontario de 2010 :

Pour vous renseigner davantage sur les investissements du gouvernement McGuinty dans l’éducation, la santé et d’autres secteurs.

Pour lire les points saillants du budget.

Pour en savoir plus sur le plan du gouvernement Ontario ouvert sur le monde.

-30-

Renseignements (médias seulement) :
Alicia Johnston, Bureau du ministre, 416 325-3645
Scott Blodgett, ministère des Finances, 416 325-0324

Renseignements (public) : 1 800 337-7222
(sans frais en Ontario seulement)

ontario.ca/finances-nouvelles
Available in English