: Budget de l’Ontario 2011 : Points saillants

CINQ CHOSES À SAVOIR AU SUJET DU BUDGET DE 2011

  1. L’économie s'améliore et les emplois progressent
    • L’Ontario et ses partenaires innovateurs du secteur privé créent et préservent près de 10 000 emplois en effectuant de nouveaux investissements de plus de 1,3 milliard de dollars, près de 175 millions de dollars provenant du gouvernement ontarien.

    • Le Plan fiscal de l’Ontario pour stimuler la création d’emplois et la croissance donne des résultats. L'Ontario a récupéré 91 % des emplois perdus pendant la récession.

    • Une aide aux agriculteurs par l’entremise de programmes de gestion des risques nouveaux et élargis.

  2. Nous protégeons les progrès accomplis en éducation

    • Plus de 60 000 étudiants supplémentaires dans les collèges et les universités d'ici 2015-2016.
    • Les programmes de maternelle et de jardin d’enfants à temps plein commenceront dans 200 écoles de plus en septembre 2011 et le programme aura été entièrement mis en oeuvre en septembre 2014.
  3. Nous protégeons les progrès accomplis en santé
    • 90 000 tests supplémentaires de dépistage du cancer du sein, élargissant ainsi le programme pour inclure les femmes âgées de 30 à 49 ans qui présentent un risque élevé et offrir des examens additionnels aux femmes âgées de 50 à 69 ans.
    • Une vaste Stratégie de santé mentale et de lutte contre les dépendances, s'adressant d'abord aux enfants et aux jeunes.
    • Élargissement des services de pharmacie et des soutiens offerts aux personnes qui bénéficient du Programme de médicaments de l’Ontario, y compris les personnes âgées.
  4. Nous redoublons d’efforts pour éliminer le déficit
    • Les projections du déficit de 2010-2011 sont maintenant inférieures de 3 milliards de dollars aux prévisions de l'an dernier.

    • On projette que les charges de programmes en 2010-2011 se chiffreront à 2,6 milliards de dollars de moins que selon les prévisions budgétaires de l’an dernier.

    • Nous avons cerné des économies planifiées de près de 1,5 milliard de dollars au cours des trois prochains exercices.

    • Par exemple, nous demandons aux principaux organismes de réaliser des économies de 200 millions de dollars d'ici 2013-2014.

    • Le financement des bureaux de direction de certains bénéficiaires des paiements de transfert sera réduit de 10 % en deux ans. Il en sera de même pour les principaux organismes gouvernementaux.

    • La taille de la fonction publique de l’Ontario (FPO) sera réduite de 1 500 postes de plus entre avril 2012 et mars 2014. Cette mesure s’ajoute à la diminution d’environ 3 400 employés à temps plein de la FPO annoncée dans le budget de 2009.

    • La Commission de réforme des services publics de l’Ontario, présidée par l’économiste réputé Don Drummond, conseillera le gouvernement sur les réformes qui pourraient l'aider à accélérer son plan visant à éliminer le déficit tout en protégeant les soins de santé et l'éducation.

  5. Nous éliminerons le déficit tout en protégeant les secteurs publics clés et la croissance économique
    • D’autres solutions, comme la baisse de la TVH, nécessiteraient d’importantes réductions dans l’éducation et la santé, ce qui porterait préjudice aux familles ontariennes et à l’économie.


L’Ontario remonte la pente vers un avenir meilleur.

  • Des emplois sont créés.
  • L’économie reprend de la vigueur.

Nous redoublons nos efforts pour éliminer le déficit et réformer la prestation des services publics.

Nous protégeons les progrès que nous avons accomplis dans nos écoles et nos hôpitaux.

ÉLIMINATION DU DÉFICIT

  • Le déficit prévu en 2010-2011 est inférieur de 3 milliards de dollars aux prévisions d’il y a un an.
  • Le déficit moindre est surtout attribuable au fait que les charges de programmes prévues en 2010-2011 sont inférieures de 2,6 milliards de dollars aux prévisions du budget de 2010.
  • Nous réformons l’administration publique pour qu’elle soit plus efficace pour la population.

EMPLOIS ET CROISSANCE

Protection des emplois existants et création d’emplois

  • L’Ontario a récupéré 91 % des emplois perdus pendant la récession.
  • De nouveaux investissements avec des partenaires innovateurs du secteur privé permettent de créer et de protéger près de 10 000 emplois.
  • Le Plan fiscal de l’Ontario pour stimuler la création d’emplois et la croissance favorise les investissements et l’emploi.
  • Aide aux éleveurs de bovins, de porcs, de moutons et de veaux grâce à la mise en oeuvre d’un nouveau programme de gestion des risques et d’un programme d’autogestion du risque pour soutenir le secteur des produits horticoles comestibles.

PROTECTION DE L’ÉDUCATION

Maternelle et jardin d’enfants à temps plein

  • En septembre 2011, les programmes de maternelle et de jardin d’enfants à temps plein seront offerts dans 200 autres écoles, et jusqu’à 50 000 enfants en profiteront.
  • Ces programmes sont maintenant offerts dans près de 600 écoles, et jusqu’à 35 000 enfants en bénéficient.
  • Lorsque le programme aura été entièrement mis en oeuvre dans les écoles élémentaires en septembre 2014, quelque 247 000 enfants et leur famille en bénéficieront

Davantage de places dans les collèges et les universités

  • Plus de 60 000 nouvelles places pour les étudiants dans les collèges et les universités de l’Ontario d’ici 2015-2016.
  • Il y aura une place pour chaque étudiant de l’Ontario admissible.

PROTECTION DE LA SANTÉ

Davantage de tests de dépistage du cancer du sein

  • On effectuera 90 000 tests de dépistage du cancer du sein de plus.
  • Expansion du programme de dépistage actuel pour rejoindre plus de femmes et celles qui sont à risque élevé.

Stratégie de santé mentale

  • Le gouvernement investit dans une vaste Stratégie de santé mentale et de lutte contre les dépendances qui s’adressera initialement aux enfants et aux jeunes.
  • Il crée ainsi un système mieux intégré et mieux adapté aux besoins.

Accroissement des services de pharmacie

  • Le gouvernement élargira les services de pharmacie et les soutiens offerts aux bénéficiaires du Programme de médicaments de l’Ontario, ce qui aidera notamment les personnes âgées grâce par exemple à des consultations de suivi des médicaments d’ordonnance.