Faits saillants du recensement 2006 : Feuille de renseignements 11

Origine ethnique et minorités visibles

La présente feuille de renseignements analyse les données du recensement de 2006 relatives à l’origine ethnique et aux minorités visibles publiées par Statistique Canada.

Plus de 200 origines ethniques déclarées en Ontario

  • L'origine ethnique désigne les origines ethniques ou culturelles des ancêtres du répondant.
  • Dans le recensement de 2006, la majorité des répondants de l’Ontario ont répondu être d’origine anglaise. Environ 3 millions de personnes ont déclaré être d’origine anglaise seulement ou avec d’autres origines. De ce nombre, plus de 1 répondant sur 5 (639 830) a déclaré être d’origine anglaise seulement et le reste, soit 2,3 millions de répondants, a déclaré être d’origine anglaise avec d’autres origines.
  • Les Ontariens qui se déclarent d’origine canadienne viennent au deuxième rang, avec 2,8 millions de personnes. La plupart des répondants qui se sont déclarés d’origine canadienne avaient l’anglais ou le français comme langue maternelle et étaient nés au Canada.
  • Les autres origines les plus fréquemment déclarées en Ontario étaient les origines écossaise (2,1 millions), irlandaise (2 millions), française (1,4 million), allemande (1,1 million), italienne (867 980), chinoise (644 465), indienne de l’Inde (573 250) et néerlandaise (490 995).

Plus de la moitié des minorités visibles du Canada vivent en Ontario

  • Selon le recensement de 2006, 2,7 millions d’Ontariens se sont identifiés comme membres d’une minorité visible.
  • Ces personnes représentaient 22,8 % de la population totale de l’Ontario et plus de la moitié de toutes les minorités visibles du Canada (5,1 millions); 2,2 millions d’entre elles vivent dans la région métropolitaine de recensement (RMR) de Toronto.
  • Entre 2001 et 2006, l’augmentation de la population des minorités visibles de l’Ontario a été plus de quatre fois plus rapide que celle de la population totale (27,5 % par rapport à 6,6 %). Les  242 495 personnes qui se sont identifiées comme autochtones ne sont pas comptées dans les minorités visibles.

Les Sud-Asiatiques représentaient la minorité visible la plus fréquemment reportée

  • Les Sud-Asiatiques sont demeurés le groupe le plus important des minorités visibles de l’Ontario en 2006. Avec 794 170 personnes, ils représentaient 28,9 % de toutes les minorités visibles de la province.
  • Le recensement de 2006 comptait plus de un demi­million (576 980) d’Ontariens qui ont déclaré être Chinois, la deuxième minorité visible d’importance en Ontario. Ils représentaient 21 % de toutes les minorités visibles. Les Noirs se classaient au troisième rang avec 17,3 % ou 473 760 personnes.

Minorités visibles dans les RMR de l’Ontario

  • En 2006, presque tous les membres des minorités visibles (98,1 %) de l’Ontario se retrouvaient dans des régions métropolitaines de recensement (RMR). Ils représentaient 28,4 % de la population totale de la province vivant dans des RMR.
  • La RMR de Toronto comptait 2,2 millions de membres de minorités visibles qui représentaient 42,9 % de sa population. Ce nombre représente près de 79,2 % (presque 4 sur 5) de tous les membres de minorités visibles de l’Ontario (2,7 millions).
  • Ottawa-Gatineau (portion ontarienne) venait au deuxième rang avec (19,4 %) des membres de minorités visibles de toutes les 15 RMR de la province.
  • Windsor se classait au troisième rang, avec 16 %, suivie de Kitchener (13,8 %) et de Guelph (12,7 %).

Les Sud-Asiatiques, les Chinois et les Noirs : les plus importantes minorités visibles de la RMR de Toronto

  • Les Sud-Asiatiques, les Chinois et les Noirs représentaient les trois minorités visibles les plus importantes à Toronto. Le recensement de 2006 a dénombré 684 070 Sud-Asiatiques, 486 325 Chinois et 352 220 Noirs.
  • Les Sud-Asiatiques de Toronto représentaient 31,5 % (près du tiers) de toutes les minorités visibles de la RMR et 13,5 % de la population totale. Ils représentaient 86,1 % de tous les Sud-Asiatiques de l’Ontario.
  • Les Chinois comptaient pour 22,4 % des minorités visibles de Toronto et 9,6 % de la population totale, tandis que les Noirs représentaient 16,2 % des minorités visibles de la RMR et 6,9 % de la population totale.

Markham et Brampton comptent la plus grande proportion de minorités visibles des subdivisions de recensement (SDR) (municipalités)

  • La ville de Markham comptait la plus importante proportion de minorités visibles au Canada. Les membres des minorités visibles représentaient 65,4 % de sa population, dont plus de la moitié (52,4 %) étaient des Chinois et plus du quart (26,4 %), des Sud-Asiatiques.
  • À Brampton, les membres des minorités visibles représentaient 57 % de la population, ce qui plaçait cette municipalité au deuxième rang des SDR à cet égard. Les Sud-Asiatiques représentaient plus de la moitié (55,6 %) des membres des minorités visibles.
  • Près de la moitié (49 %) de la population de Mississauga était identifiée comme appartenant à des minorités visibles, dont 41,3 % étaient des Sud-Asiatiques.

Renseignements: Alex Munger 416 325-0102

Bureau des politiques économiques
Direction de l'analyse en matière de démographie et de travail