Faits saillants du recensement 2011 : Feuille de renseignements 3

Chiffres de population : âge et sexe

La présente feuille de renseignements examine les chiffres de population par âge et sexe publiés récemment par Statistique Canada à la suite du recensement de 2011. Veuillez noter que les chiffres de population les plus récents demeurent les estimations post-censitaires de Statistique Canada, plutôt que les chiffres du recensement de 2011. Les chiffres du recensement doivent être ajustés en fonction du sous-dénombrement net (disponible à l’automne 2013). Voir la Feuille de renseignements 1 pour de plus amples informations.

L’Ontario est plus jeune que la moyenne nationale

  • Selon le recensement de 2011, l’âge médian de la population ontarienne a augmenté de 1,4 an entre 2006 et 2011, passant ainsi de 39,0 ans à 40,4 ans. L’âge médian est le chiffre exact en deçà duquel la moitié de la population est plus jeune et au-delà duquel l’autre moitié est plus âgée.
  • La population de l’Ontario avait un âge médian légèrement plus jeune que la moyenne nationale de 40,6 ans.
  • Terre-Neuve-et-Labrador était la province la plus âgée, avec un âge médian de 44,0 ans, tandis que l’Alberta était la province la plus jeune avec un âge médian de 36,5 ans.

Les groupes plus âgés accusent la croissance la plus rapide

  • Entre 2006 et 2011, le groupe de 85 ans et plus est celui qui a connu la croissance la plus rapide de l’Ontario, avec une hausse de 29 %, suivi de près par le groupe des 60 à 69 ans qui s’est accru de 27 %.
  • Le nombre d’aînés de 65 ans et plus s’est accru de 14 % au cours de la période allant de 2006 à 2011 et la proportion de la population qu’ils représentent a continué d’augmenter pour atteindre 14,6 %, par rapport à 13,6 % en 2006 et à 12,4 % en 1996.
  • La population en âge de travailler (15 à 64 ans) a augmenté de près de 6 % entre 2006 et 2011. La proportion d’Ontariens compris dans ce groupe d’âge a atteint 68,4 % en 2011, par rapport à 68,3 % en 2006 et à 64 % en 1996.
  • Toutefois, alors que la grande cohorte des baby-boomers (âgés de 46 à 65 ans en 2011) monte dans la structure d’âge, le nombre de personnes âgées de 33 à 45 ans a décliné de près de 6,7 % de 2006 à 2011.
  • De la même façon, alors que la cohorte de l’écho du baby-boom se trouve maintenant en fin d’adolescence et au début de la vingtaine, le nombre d’Ontariens âgés de 6 à 15 ans a diminué de 4,5 % de 2006 à 2011.
  • L’ensemble du groupe des enfants (âgés de 0 à 14 ans) a connu une diminution de 1,4 %. La portion d’enfants de la population ontarienne a continué de décroître pour atteindre 17 % en 2011, par rapport à 18,2 % en 2006 et à 20,6 % en 1996.

La population ontarienne en âge de travailler vieillit

  • La population ontarienne en âge de travailler est de plus en plus composée de personnes plus âgées. Le nombre d’Ontariens âgés de 20 à 39 ans, soit la population de jeunes travailleurs, a légèrement augmenté de 3,0 % au cours de la période allant de 2006 à 2011. Ce groupe constituait 37,7 % de la population en âge de travailler en 2011, en baisse par rapport à 38,8 % en 2006.
  • En revanche, la population âgée de 45 à 64 ans a accusé une augmentation de 14,7 % de 2006 à 2011, et sa part de la population en âge de travailler a augmenté de 38,8 % à 42,0 % au cours de cette même période.
  • Les baby-boomers constituaient 41,1 % de la population en âge de travailler en 2011, comparativement à 43,4 % en 2006.
  • Il y avait moins de jeunes arrivants sur le marché du travail pour remplacer ceux qui approchaient de l’âge ordinaire du départ à la retraite. En 2011, il y avait 1,1 travailleur dans le groupe d’âge de 15 à 24 ans pour chaque travailleur faisant partie du groupe des 55 à 64 ans, en baisse par rapport à 1,2 en 2006 et à 1,4 en 2001.

Plus d’aînés jeunes et âgés

  • En 2011, les baby-boomers ont commencé à entrer dans le groupe d’âge des aînés. Par conséquent, le nombre de jeunes aînés âgés de 65 à 69 ans s’est accru de 20,9 % depuis 2006.
  • Par contre, le groupe des aînés ayant connu la croissance la plus rapide a été le groupe des aînés les plus âgés de 85 à 89 ans (hausse de 30,3 %) et de 90 ans et plus (hausse de 25,0 %).
  • En 2011, les Ontariens âgés de 80 ans et plus représentaient 27,6 % de tous les aînés, par rapport à 26,8 % en 2006. La part de la population âgée de 80 ans et plus, par rapport à la population totale, a également augmenté au cours de la même période, passant de 3,6 % à 4,0 %.
  • Le nombre de personnes âgées de 90 ans et plus a connu une hausse de 25 % depuis le recensement précédent, portant leur nombre à 64 620, par rapport à 80 620 en 2006 et à 41 005 en 1996.

Plus de femmes que d’hommes

  • Le recensement de 2011 montrait, en Ontario, un ratio de 95,1 hommes pour chaque tranche de 100 femmes. Ce ratio était légèrement inférieur à celui de 2006 (95,2).
  • Le ratio des hommes dans le groupe des 65 ans et plus a légèrement augmenté entre 2006 et 2011, mais les femmes continuaient de dépasser sensiblement les hommes en nombres dans les groupes plus âgés.
  • On comptait 80 hommes pour 100 femmes dans le groupe des plus de 65 ans, et seulement 39 hommes pour 100  femmes dans le groupe des plus de 90 ans.

Ottawa-Gatineau compte la plus grande part de population en âge de travailler

  • Selon le recensement de 2011, Toronto, ainsi que la partie ontarienne d’Ottawa-Gatineau, étaient les deux régions métropolitaines de recensement (RMR) de la province comptant la plus grande part de personnes en âge de travailler de leur population, soit près de 70 %.
  • À l’échelle canadienne, c’est Calgary qui détient la plus grande part de population en âge de travailler, c’est-à-dire 72 %. À l’échelle nationale, la région d’Ottawa-Gatineau se classe au 6e rang.
  • Les régions de St.Catharines-Niagara et de Peterborough étaient les deux RMR de l’Ontario ayant la plus petite part de population en âge de travailler, avec un taux d’environ 66 %. On y compte également la plus petite part de cette population des RMR canadiennes à l’échelle nationale.

Peterborough compte la plus grande part d’aînés

  • Peterborough et St.Catharines-Niagara étaient également les deux RMR de l’Ontario comptant la plus grande proportion d’aînés, à plus de 19 %. Peterborough compte également la plus grande part sur le plan national.
  • En Ontario, les régions de Kitchener-Cambridge-Waterloo et d’Oshawa comptent la plus petite proportion d’aînés de leur population parmi les RMR, avec un taux de 12,5 %.
  • À l’échelle nationale, les régions de Kitchener-Cambridge-Waterloo et d’Oshawa sont aux 4e et 5e rangs des plus bas taux d’aînés derrière Saskatoon (12,1 %), Edmonton (11,4 %) et Calgary (9,8 %).

Elliot Lake est la plus âgée des agglomérations de recensement

  • Parmi les plus petits centres de populations de l’Ontario, appelés les agglomérations de recensement (AR), Elliot Lake compte, de loin, la plus grande proportion d’aînés, avec plus de 35 %, bien devant l’AR en seconde place, Cobourg (26,5 %).
  • Sur le plan national, seule l’AR de Parksville en Colombie-Britannique comptait une plus grande proportion d’aînés au sein de sa population avec un taux de 38,6 %.
  • Petawawa et Timmins étaient les deux AR de l’Ontario avec la plus petite part d’aînés avec un taux respectif de 7,3 % et de 13,8 %. Wood Buffalo (Fort McMurray) en Alberta avait la plus petite proportion à l’échelle nationale (1,9 %).

Haliburton : la plus âgée des divisions de recensement en Ontario

  • Haliburton était la plus âgée des divisions de recensement (DR) en Ontario avec un âge médian de 54,0 ans et une proportion d’aînés de 27,9 %.
  • Kenora était la plus jeune des DR dans la province avec un âge médian de 38,6 ans. Peel avait la proportion la plus faible d’aînés (10,5 %) en 2011.

Renseignements : Alex Munger (416) 325-0102.

Bureau des politiques économiques Direction de l’analyse en matière de démographie et de travail