: Recensement 2001 - Faits Saillants : Feuille de renseignementsm 6 : Minorités visibles et ethnicité en Ontario


Les minorités visibles contribuent à la diversité du Canada

  • Minorités visibles : personnes autres que les autochtones, qui ne sont ni de race caucasienne ni de couleur blanche.

  • Près de 4 millions de Canadiens ont dit faire partie d'une minorité visible en 2001, soit 13,4 % de la population, en hausse par rapport à 1996 (11,2 %), et un important changement par rapport à 1991 (9,4 %) et 1981 (4,7 %).

  • Au niveau provincial, la Colombie-Britannique a la plus forte proportion de minorités visibles, soit 21,6 % de sa population, suivie par l'Ontario avec 19,1 %.

  • Les personnes d'origine chinoise forment le groupe le plus important des minorités visibles du Canada; il compte plus d'un million de personnes. En 2001, ils formaient 3,5 % de la population du pays, suivi du groupe des gens d'Asie du Sud (3 %) et de celui des Noirs (2,2 %).

L'Ontario compte 54 % des minorités visibles du Canada.

  • En 2001, les minorités visibles en Ontario comptait 2,2 millions de personnes, soit 19,1 % de la population de la province et 54 % des minorités visibles du Canada.

  • Les gens d'Asie méridionale (554 870) représentaient 26 % des minorités visibles, suivis par les Chinois (481 505) soit 22 %, et par les Noirs (411 095) soit 19 %.

  • En 1991, les Noirs composaient le plus important groupe de minorité visible (311 000 ou 3,1 % de la population), suivis des Chinois (290 400 ou 2,9 %), puis des gens d'Asie du Sud (285 600 ou 2,9 %).

Les villes de l'Ontario sont plus diverses que jamais

  • Toronto est de loin la région métropolitaine de recensement (RMR) la plus diverse de l'Ontario. En 2001, 1,7 million de personnes de cette RMR appartenaient aux minorités visibles, soit 36,8 % de sa population, 80 % des minorités visibles de la province et 15 % de toute la population de l'Ontario. Au Canada, seule Vancouver (36,9 %) avait la même forte proportion de minorités visibles.

  • En Ontario, les RMR de Hamilton (9,8 %), Kitchener (10,7 %), Windsor (12,9%) et la partie ontarienne d'Ottawa-Gatineau (17,3 %) avaient aussi une forte part de minorités visibles. Le grand Sudbury (2 %) et Thunder Bay (2,2 %) étaient les RMR les moins diversifiées de la province.

  • Les gens d'Asie du Sud formaient le plus gros groupe minoritaire des RMR de Toronto, Kitchener et Hamilton, mais les Noirs formaient le groupe le plus important de toutes les autres RMR sauf Kingston où les Chinois formaient la principale minorité visible.

Markham compte 55,5 % de minorités visibles

  • Parmi les villes de l'Ontario, la municipalité de Markham était la plus diversifiée, avec 55,5 % de minorités visibles.

  • Les villes de Toronto (42,6 %), Richmond Hill (40,4 %), Mississauga (40,3 %) et Brampton (40,2 %) avaient aussi de fortes proportions de minorités visibles.

  • Dans le reste du Canada, les villes de Richmond (59 %), Burnaby (49 %) et Vancouver (49 %), toutes en Colombie-Britannique avaient le plus grand nombre de minorités visibles.

Les Canadiens ont plus de 200 origines ethniques

  • L'origine ethnique, tel que définie dans le recensement, fait référence aux groupes ethniques ou culturels auxquels appartenaient les ancêtres d'une personne.

  • En 2001, environ 11,7 millions de personnes, soit 39 % de la population, ont déclaré être d'origine ethnique canadienne, contre 31 % en 1996.

  • Parmi les autres origines ethniques, les origines anglaise (20 %), française (16 %), écossaise (14 %) et irlandaise (13 %) étaient les plus fréquemment déclarées.

  • 29,7 % des ontariens se disaient Canadiens, 24% Anglais, 16,3 % Écossais, 15,6 % Irlandais et 11 % Français. Ceux se disant Allemands (8,6 %), Italiens (6,9 %), Néerlandais (3,9 %), Chinois (4,6 %), et des Indes orientales (3,7 %) complétaient la liste des 10 premières origines ethniques déclarées en Ontario.

La proportion d'autochtones augmente

  • Les autochtones formaient 3,3 % de la population du pays en 2001, contre 2,8 % en 1996. Statistique Canada attribue environ la moitié de cette hausse à un taux de natalité plus élevé dans ce groupe et le reste à d'autres facteurs comme la tendance accrue à s'identifier comme autochtone.

  • En 2001, 976 305 personnes se disaient autochtone au Canada. L'Ontario abrite le plus grand nombre (188 315), suivie par la Colombie-Britannique (170 025) et l'Alberta (156 220).

  • Mais c'est le Manitoba qui, parmi toutes les provinces, a le plus fort pourcentage de personnes se déclarant autochtones (13,6 %), suivi de la Saskatchewan (13,5%). En Ontario, 1,7 % de la population disait être d'origine autochtone.

  • Parmi les 188 315 autochtones de l'Ontario, 131 560 étaient Indiens d'Amérique du Nord (69,9 %), 48,345 Métis (25,7 %), 1 380 Inuit (0,7 %).

  • Les autochtones ont un âge moyen considérablement plus jeune (24,7 ans) que le reste de la population canadienne (37,6 ans).
Proportion de minorités visibles, Canada, 1991, 1996, 2001
  1991 1996 2001
Canada 9,4 11,2 13,4
Terre-Neuve et Labrador 0,8 0,7 0,8
Île-du-Prince-Édouard 1,0 1,1 0,9
Nouvell-Écosse 3,4 3,5 3,8
Nouveau-Brunswick 1,2 1,1 1,3
Québec 5,6 6,2 7,0
Ontario 13,0 15,8 19,1
Manitoba 6,9 7,0 7,9
Saskatchewan 2,6 2,8 2,9
Alberta 9,4 10,1 11,2
Colmbie-Brittanique 14,2 17,9 21,6
Yukon 2,7 3,3 3,6
Territoires de Nord-Ouest 3,5 3,8 4,2
Nunavut 0,9 0,6 0,8
Source: Statistique Canada, Recensement de 2001: Portrait ethnoculturel du canada: une mosaïque en évolution (2003).


Diagramme à secteurs montrant les minorités visibles en Ontario, en 2001.

Proportion des principaux groupes de minorités visibles dans les RMR de l'Ontario, 2001
Région métropolitaine de recensement Pourcentage de population totale
Total Asie du Sud Noirs Chinois
Toronto 36,8 10,2 6,7 8,8
Ottawa-Gatineau (partie ontarienne) 17,3 2,7 4,4 3,5
Hamilton 9,8 2,2 2,0 1,4
London 9,0 1,2 1,8 1,1
Kitchener 10,7 2,7 1,8 1,4
Oshawa 7,1 1,6 2,5 0,8
St.Catharines-Niagara 4,5 0,7 1,0 0,7
Windsor 12,9 2,1 2,7 1,9
Greater Sudbury 2,0 0,4 0,7 0,5
Thunder Bay 2,2 0,3 0,4 0,4
Kingston 4,7 1,1 0,6 1,1
Source: Statistique Canada, Recensement 2001.


Origines ethniques, Canada et Ontario, 2001
Origines ethniques déclarées Canada Ontario
Nombre * Pour cent Nombre * Pour cent
Originaires des îles Britanniques 9 971 615 33,6 4 454 010 39,5
   Anglaise 5 978 875 20,2 2 711 485 24,0
   Irlandais 3 822 660 12,9 1 761 280 15,6
   Écossaise 4 157 210 14,0 1 843 110 16,3
Origines françaises 4 710 580 15,9 1 240 065 11,0
   Acadienne 71 590 0,2 8 745 0,1
   Française 4 668 410 15,8 1 235 765 10,9
Origines autochtones 1 319 890 4,5 308 105 2,7
Origines nord-américaines 11 919 290 40,2 3 405 215 30,2
   États-Unienne 250 005 0,8 86 855 0,8
   Canadienne 1 682 680 39,4 3 350 275 29,7
Originaires des îles Caraïbes 503 805 1,7 347 865 3,1
Originaires d'Amérique latine et d'Amérique centrale 244 430 0,8 114 740 1,0
Origines européennes 8 731 955 29,5 3 882 500 34,4
Origines africaines 294 705 1,0 173 700 1,5
Origines arabe 347 955 1,2 149 490 1,3
Origines d'Asie de l'Ouest 204 950 0,7 11 ,810 1,1
Origines d'Asie du Sud 963 190 3,2 592 500 5,3
Originaires d'Asie (Est et Sud-Est) 1 787 685 6,0 840 710 7,4
Originaires d'Océanie 48 595 0,2 12 135 0,1
* Représente le total des réponses uniques et multiples done leur somme est plus grande que le nombre total des répondants.
Source: Statistique Canada, Recensement 2001.


Diagramme à barres donnant la population se déclarant autochtone au Canada, en 2001.

Publié le 5 février 2003


Bureau des politiques économiques
Direction de l'analyse en matière de démographie et de travail

Page : 1276  |