Favoriser l'essor de l'ontario: Progrès vers la prospérité

: Perspectives économiques et revue financière en milieu d’exercice

Document d’information
Le 26 novembre 2015

Engagement du budget de 2015

Le plan que le gouvernement entend suivre pour équilibrer le budget est axé sur la gestion de la croissance des dépenses et l’optimisation de chaque dollar dépensé.

Incidence

En se concentrant sur la création d’emplois et l’amélioration de la compétitivité des entreprises pour stimuler l’économie, la province garantit la viabilité des services publics essentiels sur lesquels comptent les Ontariennes et Ontariens.

L’Ontario est déterminé à équilibrer son budget d’ici 2017-2018 par des mesures à la fois équitables et financièrement responsables tout en continuant à réaliser des investissements pour soutenir la croissance économique, créer des emplois et améliorer la prospérité de l’ensemble de la population ontarienne.

Progrès accomplis

  • Le gouvernement prévoit actuellement des déficits révisés de 7,5 milliards de dollars en 2015-2016 et de 4,5 milliards de dollars en 2016-2017, soit une amélioration de 1 milliard de dollars en 2015‑2016 et de 0,3 milliard de dollars en 2016-2017 comparativement aux cibles décrites dans le budget de 2015.
  • L’amélioration des prévisions du déficit pour 2015-2016 est surtout attribuable aux progrès que le gouvernement a réalisés dans sa stratégie d’optimisation des actifs, décrite dans le budget de 2015, par suite du récent appel public à l’épargne de Hydro One – qui augmente les revenus de 1,1 milliard de dollars – et grâce à la diminution de 140 millions de dollars des charges liées à l’intérêt sur la dette. Le gouvernement propose aussi d’effectuer un versement initial de 325 millions de dollars en 2015-2016 dans le Fonds d’investissement vert qui vise à réduire les émissions de GES tout en renforçant l’économie.
  • Le gouvernement s’est engagé à affecter le produit net de sa stratégie d’optimisation des éléments d’actif aux investissements dans l’infrastructure. C’est ce qui explique pourquoi le gouvernement a proposé des modifications à la Loi de 2014 sur le Fonds Trillium qui, si elles sont adoptées, feront en sorte que tous les avantages financiers tirés de la vente d’actions de Hydro One à la suite du premier appel public à l’épargne et de l’économie d’impôts différés seraient portés au crédit du Fonds Trillium.
  • Ces montants s’ajoutent à celui de 1,35 milliard de dollars qui a déjà été porté au crédit du Fonds Trillium à la suite de la vente antérieure des actions de General Motors que détenait la province.
  • Le plan du gouvernement – appuyé par les modifications proposées pour la Loi  – portera au crédit du Fonds Trillium le produit net, dans son intégralité, de ces transactions.  En fait, pendant la durée du plan, le gouvernement en affectera la totalité aux transports en commun, aux transports et à des projets essentiels d’infrastructure dans le cadre du plan Faire progresser l’Ontario, tout en respectant l’échéancier prévu pour équilibrer le budget en 2017-2018.
  • L’économie ontarienne progresse dans un contexte de plus en plus compétitif à l’échelle internationale et de nombreux économistes s’attendent à ce que l’Ontario soit en tête pour ce qui est de la croissance au Canada au cours des deux prochaines années.
  • Le produit intérieur brut réel de la province devrait augmenter de 1,9 % en 2015, soit à un rythme plus lent que la hausse de 2,7 % prévue dans le budget de 2015. La croissance est conforme aux prévisions, soit en moyenne 2,2 % par an pour 2016 à 2018.
  • Le taux de chômage en Ontario est inférieur à la moyenne nationale, s’établissant à 6,8  % en octobre 2015. Il s’est créé 559 600 emplois en Ontario depuis le creux de la récession de juin 2009.
  • Les initiatives de la province pour lutter contre l’économie souterraine ont généré une hausse des revenus de 225 millions de dollars par rapport à ce qui avait été publié dans le budget de 2015.
  • Le 1er novembre, l’Ontario a mis en oeuvre des nouveaux droits pour la bière à hauteur de 25 cents le carton de 24 bouteilles ou cannettes. Dans quatre ans, ces droits auront été entièrement déployés et les revenus annuels du gouvernement provenant de la vente de bière auront augmenté de 100 millions de dollars.
  • La première phase de l’élargissement de l’actionnariat de Hydro One s’est achevée en novembre. Le gouvernement est en bonne voie de générer des revenus nets de 4 milliards de dollars, destinés au transport en commun et à l’infrastructure, et de 5 milliards de dollars pour réduire la dette.

Pour de plus amples renseignements, consulter le document Perspectives économiques et revue financière de l’Ontario 2015 :
Chapitre I, Section C : Bâtir l’infrastructure de demain et optimiser les actifs
;
Chapitre II : Un cheminement raisonnable vers un budget équilibré
;
Chapitre III, Section A : Perspectives économiques de l’Ontario; et
Chapitre III, Section B : Perspectives financières