Favoriser l'essor de l'ontario: Progrès vers la prospérité

: Prendre les rênes de l’économie verte

Document d’information
Le 26 novembre 2015

Engagement du budget de 2015

Le gouvernement s’attaque au changement climatique et continue à assumer un rôle de leader dans l’économie sobre en carbone.

Incidence

En s’attaquant au changement climatique maintenant, l’Ontario réduit le risque de répercussions négatives sur l’infrastructure, la biodiversité, l’agriculture ainsi que sur la santé et le bien-être de l’ensemble de la population ontarienne, tout en tirant parti des occasions que l’économie sobre en carbone présente.

De bonnes politiques environnementales constituent de bonnes politiques économiques. Le gouvernement est résolu à s’attaquer au changement climatique tout en favorisant un climat des affaires concurrentiel et en stimulant la croissance économique. En agissant maintenant, on contribue à assurer un avenir économique prospère et une société florissante.

Progrès accomplis

S’attaquer au changement climatique

  • En tant que membre de la Western Climate Initiative, l’Ontario entend lier son programme de plafonnement et d’échange à ceux du Québec et de la Californie. La province a rendu publique une vaste stratégie sur le changement climatique et travaille à l’élaboration d’un plan d’action précis en vue d’atteindre sa cible de réduction des émissions pour 2020.
  • En mai, l’Ontario est devenu la première province canadienne à établir une cible de réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES) pour 2030. Ce nouvel engagement à réduire les émissions de 37 % par rapport aux niveaux de 1990 d’ici 2030 aidera l’Ontario à atteindre ses objectifs environnementaux à long terme.
  • En juillet, la province a été l'hôte du Sommet des Amériques sur le climat qui a abouti à la publication de la Déclaration sur les mesures climatiques, la première mesure sur le changement climatique adoptée à l’échelle panaméricaine. Dans cette déclaration, l’Ontario et 22 autres États et régions signataires, dont le Brésil, le Mexique et les États-Unis, s’engagent à collaborer à l’atteinte des objectifs environnementaux.

Accent sur les technologies propres

  • En novembre, la première ministre Kathleen Wynne a dirigé une fructueuse mission commerciale en Californie. Durant sa visite, elle a mis en valeur la position de chef de file de l’Ontario dans les secteurs des technologies propres, de la lutte contre le changement climatique, des technologies de l’information et de la communication, de la production cinématographique et de la fabrication de pointe.
  • Toujours en novembre, la première ministre Kathleen Wynne a mené une deuxième mission commerciale en Chine pour mettre en lumière l’expertise de l’Ontario dans les secteurs des technologies propres, des sciences et de la technologie, et de l’agriculture.

Nouvelles initiatives vertes

Fonds d’investissement vert

  • Le gouvernement propose de faire un paiement initial de 325 millions de dollars en 2015-2016 par l’entremise d’un Fonds d’investissement vert qui visera à réduire les émissions de GES tout en consolidant l’économie. Grâce à cet investissement initial, le Fonds soutiendra les rénovations écoénergétiques dans les logements, y compris les logements sociaux, les investissements dans l’industrie et les petites et moyennes entreprises pour améliorer leur rendement énergétique, les collectivités autochtones ainsi que les nouveaux investissements dans l’infrastructure pour les véhicules électriques.

Obligations vertes

  • En 2014, l’Ontario a procédé à sa première émission d’obligations vertes, d’une valeur de 500 millions de dollars. Le programme des obligations vertes constitue un nouvel outil pour aider la province à financer des projets de transport en commun et d’autres projets écologiques. Selon le succès remporté par le programme, la province prévoit procéder à sa deuxième émission d’obligations vertes avant la fin de mars 2016.

Pour de plus amples renseignements, consulter le document Perspectives économiques et revue financière de l’Ontario 2015 :
Chapitre I, Section A : Promouvoir un climat d’affaires plus innovateur et dynamique;
Chapitre I, Section G : S’attaquer au changement climatique;
Chapitre III, Section D : Emprunts et gestion de la dette
.