: Perspectives économiques et revue financière de l'Ontario 2016
Avant-propos

Introduction

À l’instar de la plupart des régions du monde, l’Ontario a été touché par la récession mondiale qui a débuté en 2008. Cependant, au lieu de sabrer dans les emplois et les services, nous avons élaboré un plan pour favoriser l’essor de l’Ontario. Nous avons choisi d’améliorer nos écoles, de renforcer les soins de santé et d’investir dans une infrastructure moderne. Nous avons choisi de soutenir les entreprises ontariennes pour qu’elles puissent relever les défis d’une économie mondiale concurrentielle, centrée sur la technologie.

Le plan de l’Ontario fonctionne.

L’économie ontarienne a poursuivi sa croissance malgré l’incertitude qui règne dans l’économie mondiale. Plus de 641 000 emplois nets ont été créés depuis le creux de la récession mondiale. Notre croissance économique des deux dernières années a été supérieure à celle de l’ensemble du Canada et les économistes du secteur privé s’attendent à ce que la province continue de mener le bal pour ce qui est de la croissance. Des emplois sont créés, plus de personnes obtiennent la formation dont elles ont besoin pour participer au marché du travail et le taux de chômage demeure inférieur à la moyenne nationale. Nous avons été le fer de lance qui a mené à un consensus national pour bonifier le Régime de pensions du Canada, ce qui réduirait le déficit d’épargne-retraite pour des millions de Canadiennes et de Canadiens, en particulier pour ceux qui n’ont pas la sécurité d’un régime de retraite d’employeur.

Nos investissements dans l’infrastructure, les plus importants de l’histoire de l’Ontario, permettent de bâtir de meilleures écoles et de meilleurs hôpitaux. Ils contribuent à déplacer les produits plus rapidement vers les marchés et aident les familles à arriver plus vite à la maison le soir. Et ces investissements contribuent à la croissance de l’économie et à la création d’emplois.

Aujourd’hui, les enfants ont un bon départ dans leur cheminent scolaire grâce au programme de maternelle et de jardin d’enfants à plein temps. Plus d’élèves de l’Ontario obtiennent leur diplôme d’études secondaires que jamais auparavant. Deux tiers des adultes de la province possèdent un diplôme d’études postsecondaires, un taux plus élevé que n’importe quel pays de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE). Grâce aux modifications apportées au régime d’aide financière pour les étudiantes et étudiants, des milliers d’étudiantes et d’étudiants auront désormais davantage accès aux études supérieures et seront moins endettés lorsqu’ils obtiendront leur diplôme.

Nous prodiguons des soins de santé de qualité plus rapidement et plus près du domicile des gens. En outre, 94 % des Ontariennes et des Ontariens ont un fournisseur de soins de santé familiale. Depuis 2013 seulement, nous avons ouvert sept nouveaux hôpitaux et mené à terme 13 importants projets de réaménagement hospitalier.

Cependant, nous savons que tous les Ontariens et Ontariennes ne profitent pas pleinement de la reprise économique de l’Ontario. Il y a encore trop de personnes en chômage ou qui ont de la difficulté à joindre les deux bouts. Même ceux qui ont un revenu stable sont préoccupés par les coûts qu’ils ont à assumer pour vivre au quotidien, se demandant comment ils paieront leur facture d’électricité ou comment ils pourront se permettre d’envoyer leurs enfants au collège ou à l’université ou d’acheter leur première maison.

Nous croyons qu’il est de notre devoir collectif de faire en sorte que tous puissent jouir de la prospérité, qui est le fruit de nos efforts conjoints. Les nouvelles réalités socioéconomiques se répercutant sur la façon dont les Ontariennes et Ontariens travaillent, vivent et font des affaires, il faut, plus que jamais, un plan équilibré.

C’est notre plan.

Il renforce nos assises économiques et nous permet de saisir les occasions qu’offre l’économie sobre en carbone. Il repose sur notre engagement à investir dans les services publics clés sur lesquels compte la population de l’Ontario et de fournir à plus de personnes un accès à l’éducation et à la formation. Il nous aide à édifier une société équitable et à faire en sorte que tous les citoyens aient la possibilité de réaliser leur plein potentiel.

Promouvoir un climat d’affaires plus innovateur et dynamique

Afin de stimuler l’économie de l’Ontario et de créer des emplois, nous entendons favoriser un climat d’affaires dynamique, concurrentiel et propice à l’innovation. Ainsi, la province améliore les conditions propres à la croissance économique dans l’immédiat et pour l’avenir, notamment en réduisant le fardeau réglementaire et les coûts d’électricité tout en aidant les entreprises à suivre le rythme du changement technologique et à prendre de l’expansion.

Grâce aux mesures stratégiques prises depuis la récession mondiale, l’Ontario propose aux entreprises un régime fiscal d’imposition concurrentiel, une main d’oeuvre hautement qualifiée et des établissements de recherche de calibre mondial. Comme par le passé, les investisseurs de partout dans le monde estiment que l’Ontario est un des endroits les plus attrayants pour l’investissement.

Faisant fond sur ces avantages, le budget de 2016 prévoyait la mise en oeuvre de notre Initiative pour la croissance des entreprises dotée de 400 millions de dollars et échelonnée sur cinq ans. Cette stratégie contribuera à créer une économie axée sur l’innovation, à favoriser le démarrage et l’expansion d’entreprises de l’Ontario pour qu’elles se transforment en chefs de file mondiaux et à moderniser le cadre réglementaire. Ces mesures auront pour effet de diminuer les coûts des entreprises. À l’automne, nous lancerons de nouveaux programmes qui permettront l’accès au capital, aux ressources et au savoir-faire dont les petites et moyennes entreprises ont besoin pour se transformer en grandes entreprises exportatrices à l’échelle mondiale. En outre, nous établissons le Bureau ontarien des investissements, qui fournira des services intégrés aux entreprises désirant investir dans la province.

Par ailleurs, nous avons choisi d’être à l’avant-garde de la transition mondiale vers l’économie sobre en carbone. Le Plan d’action de l’Ontario contre le changement climatique, un plan quinquennal, nous aidera dans notre lutte contre le changement climatique tout en favorisant la croissance économique et la création d’emplois en soutenant des initiatives qui contribueront à réduire l’empreinte carbone de la province.

Nous modernisons aussi la réglementation de la province et examinons comment soutenir les secteurs en croissance. Ainsi, nous élaborons un cadre provincial conçu pour encourager l’économie de partage tout en assurant la protection des consommateurs. Pour sa part, la Commission des valeurs mobilières de l’Ontario a créé OSC LaunchPad, une approche novatrice visant à aider les entreprises de technologie financière à se conformer aux exigences réglementaires. Enfin, nous déposons des mesures législatives visant à établir un nouvel organisme indépendant de réglementation des services financiers qui sera davantage axé sur le consommateur et améliorera la protection du public et des investisseurs.

Bâtir l’infrastructure de demain dès maintenant

Notre gouvernement réalise le plus important investissement dans l’infrastructure de l’histoire de l’Ontario, soit plus de 160 milliards de dollars sur 12 ans. Par conséquent, les Ontariennes et Ontariens auront accès à davantage de places en garderie, étudieront dans des écoles modernisées, apprendront et mèneront des recherches dans des laboratoires et des installations de pointe, recevront des services dans des hôpitaux fraîchement rénovés et se déplaceront dans la province au moyen d’un réseau de transport intégré.

En investissant dans l’infrastructure dès aujourd’hui, nous favorisons la croissance économique, la création d’emplois et l’amélioration de la qualité de vie dans nos collectivités.

Depuis la publication du budget de 2016, nous nous sommes engagés à investir davantage dans les écoles et les services de garde. En tant que première étape de la création de 100 000 places supplémentaires dans les garderies agréées d’ici 2022, nous prévoyons investir 65,5 millions de dollars durant la présente année scolaire afin de soutenir la création de 3 400 places pour les poupons, les bambins et les enfants d’âge préscolaire. Cet investissement s’ajoute au financement accordé par la province ces trois dernières années afin de créer 56 000 places dans les garderies. Ces investissements favorisent l’apprentissage et le développement de la petite enfance et aident davantage de parents à trouver des garderies abordables et de qualité.

Dans le cadre de la deuxième phase des grands travaux d’expansion de l’infrastructure postsecondaire, nous construisons trois nouveaux établissements d’enseignement postsecondaire dans des collectivités à forte croissance des régions de York, de Peel et de Halton.

Nous continuons de faire progresser l’Ontario par l’entremise d’investissements dans les transports en commun, les routes, les ponts et l’infrastructure prioritaire. Et nous sommes engagés à créer un système d’énergie propre, fiable et abordable. Tout cela fait partie de notre plan économique à long terme.

Investir dans les talents et les compétences des gens

Dans l’économie mondiale concurrentielle d’aujourd’hui, notre talent est notre plus grand atout. De bons emplois bien rémunérés demandent une éducation et une formation professionnelle avancées. C’est pourquoi nous continuons de choisir d’investir dans une éducation et une formation de haute qualité pour faire en sorte que plus de personnes que jamais auparavant aient la chance d’exercer la carrière de leur choix.

De la maternelle à plein temps, en passant par les études élémentaires et secondaires, nous faisons les investissements nécessaires pour que notre système d’éducation demeure un système de calibre mondial et pour aider les élèves à réaliser leur plein potentiel.

Avec l’instauration de la Subvention ontarienne d’études en 2017 (SOE), nous transformons l’aide financière aux étudiantes et aux étudiants pour rendre les études plus abordables et plus accessibles.

La SOE exemptera des frais de scolarité moyens les étudiantes et étudiants collégiaux et universitaires venant de familles touchant un revenu de 50 000 $ ou moins, et rendra les études plus abordables pour les familles à revenu faible ou moyen. Il s’agit là d’un investissement dans notre avenir collectif qui permettra d’ouvrir des possibilités pour un plus grand nombre de gens.

De concert avec les employeurs, les éducateurs, les syndicats et d’autres partenaires, nous élaborons une stratégie intégrée pour répondre aux besoins actuels et futurs de notre économie dynamique. Notre Stratégie pour une main-d’oeuvre hautement qualifiée nous aidera à maintenir l’avantage compétitif que nous procure un des meilleurs bassins de personnes talentueuses et instruites du monde.

Sécuriser la retraite

Vu que les deux tiers des travailleurs ontariens ne participent pas à un régime de retraite d’employeur et que de nombreuses familles se demandent comment elles pourront maintenir leur niveau de vie lorsqu’elles cesseront de travailler, l’amélioration de la sécurité de la retraite a constitué un élément important de notre plan visant à favoriser l’essor de l’Ontario.

Notre leadership sur la scène nationale a contribué à la conclusion d’un accord historique entre l’Ontario, le gouvernement fédéral et d’autres provinces en vue de bonifier le Régime de pensions du Canada. Cet accord, qui s’appuie en grande partie sur l’expérience acquise par notre province au moment de la mise sur pied du Régime de retraite de la province de l’Ontario, accroîtra la sécurité de la retraite pour les futures générations de Canadiennes et de Canadiens.

Le gouvernement continue également à moderniser les cadres législatif et réglementaire s’appliquant aux régimes de retraite d’employeur afin d’assurer la solidité de ces régimes. En outre, il s’emploie à mettre à la disposition de la population de l’Ontario de nouveaux mécanismes d’épargne-retraite, comme les régimes de pension agréés collectifs.

Édifier une société équitable et aider les gens dans leur quotidien

L’évolution des réalités socioéconomiques a une forte incidence sur la façon dont la population de l’Ontario travaille, vit et mène des affaires. Nous tenons à nous assurer que chaque citoyen a la possibilité de prospérer et de réaliser pleinement son potentiel.

Nous prenons des mesures pour édifier une société équitable. Nous voulons mieux soutenir les populations vulnérables et encourager l’inclusion communautaire.

Le nouveau programme de l’Ontario en matière d’autisme offrira à plus d’enfants, quel que soit leur âge, des services plus souples et mieux adaptés à leurs besoins particuliers. On consacrera un demi-milliard de dollars afin de réduire considérablement les temps d’attente, de poser un diagnostic plus tôt afin que les enfants aient accès plus rapidement à des services et d’augmenter le nombre d’enfants servis.

Nous prenons des mesures pour stabiliser et sécuriser les revenus en bonifiant les taux de l’aide sociale et en nous assurant que les bénéficiaires profitent d’une part plus importante des pensions alimentaires pour enfants et de l’Allocation canadienne pour enfants qu’ils reçoivent.

Nous avons entamé un processus de réconciliation avec les peuples autochtones de l’Ontario. Au cours des trois prochaines années, nous investirons plus de 250 millions de dollars dans des programmes et des mesures fondés sur la réconciliation. Les conseils et le leadership de nos partenaires autochtones nous seront précieux pour que nous cheminions ensemble dans cette voie.

Nous sommes déterminés à réduire les coûts de l’électricité lorsque cela est possible. Le coût de la redevance de liquidation de la dette a été retiré de la facture d’électricité des consommateurs résidentiels. Grâce au Programme ontarien d’aide relative aux frais d’électricité, l’électricité est devenue plus abordable pour les familles à faible revenu. À compter du 1er janvier 2017, nous offrirons un rabais sur les factures d’électricité équivalant aux 8 % de la composante provinciale de la taxe de vente harmonisée à cinq millions de consommateurs résidentiels, de petites entreprises et de fermes.

Pour renforcer la protection des consommateurs, nous poursuivons la réforme du système d’assurance-automobile en cherchant à améliorer les résultats en matière de santé et à réduire les coûts de l’assurance.

Un marché du logement stable et abordable est crucial pour l’économie de l’Ontario. De robustes gains en matière d’emploi, de faibles taux d’intérêt et la croissance du nombre de ménages soutiennent les augmentations du prix des logements dans la province. Pour rendre l’acquisition d’un premier logement plus abordable pour les Ontariennes et Ontariens, nous doublons le remboursement maximum des droits de cession immobilière à l’intention des acheteurs d’un premier logement pour le porter à 4 000 $.

Améliorer l’abordabilité du logement favorisera l’essor de l’Ontario pour tous.

Transformer les soins de santé

Le plan de l’Ontario en matière de santé accorde la priorité aux patients. Cela se traduit, pour les patients et leur famille, par un accès plus rapide à un système de santé intégré qui fournit des soins le plus près possible de leur domicile.

Nous avons choisi de continuer à consolider notre système de santé. Nous avons réduit les temps d’attente pour les interventions chirurgicales, augmenté le nombre de personnes qui ont accès à un fournisseur de soins primaires dans la province, et accru les services à domicile et au sein des collectivités.

Pour faire en sorte que les Ontariennes et Ontariens continuent à obtenir les soins qu’ils méritent, nous investissons davantage dans nos hôpitaux. Faisant fond sur nos investissements annoncés dans le budget de 2016, nous octroyons un montant additionnel de 140 millions de dollars pour répondre aux besoins des patients et réduire les temps d’attente. Ainsi, tous les hôpitaux publics auront reçu une augmentation de leur financement de base d’au moins 2 % cette année.

Nous allouerons également plus de 12 milliards de dollars au cours des 10 prochaines années pour la construction de nouveaux hôpitaux modernes; nous agrandissons ou rénovons 37 hôpitaux dans la province. Grâce à une somme supplémentaire de 50 millions de dollars au titre du financement annuel des hôpitaux, les rénovations et les réparations nécessaires pourront être effectuées.

Nous faisons également l’investissement dans la santé des Autochtones le plus important de l’histoire de la province en accordant 222 millions de dollars au cours des trois prochaines années pour nous attaquer aux sérieuses iniquités en matière de santé et pour améliorer l’accès à des soins appropriés sur le plan culturel.

Ces investissements feront en sorte que tous les Ontariennes et Ontariens puissent obtenir rapidement des soins de santé de qualité quand et où ils en ont besoin.

Perspectives économiques

L’économie ontarienne poursuit sa croissance malgré l’incertitude qui règne à l’échelle mondiale. L’année dernière, le produit intérieur brut (PIB) réel de l’Ontario a augmenté de 2,5 %, ce qui équivaut au taux enregistré aux États-Unis et dépasse celui du Canada et de tous les autres pays du G7.

Depuis le creux de la récession mondiale de 2008-2009, il s’est créé plus de 641 000 nouveaux emplois nets en Ontario. Le taux de chômage est à son plus bas niveau depuis huit ans.

La croissance économique stable aux États-Unis ainsi que l’incidence continue d’un dollar canadien plus concurrentiel et des bas prix du pétrole favorisent toujours la croissance économique de l’Ontario. Nous diversifions nos marchés d’exportations, et les exportations réelles de marchandises de la province sont supérieures de 5,4 % aux chiffres enregistrés il y a un an.

Les exportations ont augmenté, les entreprises embauchent davantage de travailleurs, la productivité s’est améliorée, et les revenus des ménages sont à la hausse. On s’attend à ce que l’économie de l’Ontario continue à mener le bal pour ce qui est de la croissance au niveau provincial au cours des deux prochaines années, ce qui correspond en grande partie aux prévisions du budget de 2016.

Le ministère des Finances prévoit que le PIB réel de l’Ontario augmentera en moyenne de 2,2 % au cours de la période allant de 2016 à 2019. Par souci de prudence dans la planification financière, ces projections de croissance du PIB réel sont légèrement inférieures à la moyenne des prévisions du secteur privé.

Voie choisie par l’Ontario pour équilibrer le budget

Pour la septième année consécutive, notre gouvernement a dépassé les objectifs financiers qu’il s’est fixés pour équilibrer le budget. Les Comptes publics de l’Ontario 2015‑2016 ont confirmé que le déficit se chiffrait à 5,0 milliards de dollars, soit une amélioration de 3,5 milliards de dollars par rapport au plan budgétaire de 2015.

Nous avons affiché ces résultats tout en contribuant à la croissance économique, à la création d’emplois et à la viabilité des programmes et des services qui sont utiles pour les Ontariennes et Ontariens dans leur vie de tous les jours.

On prévoit que le déficit de la province pour 2016-2017 sera de 4,3 milliards de dollars, ce qui est conforme au budget de 2016. Nous sommes en voie d’équilibrer le budget en 2017-2018 et de maintenir l’équilibre budgétaire en 2018-2019.

Nous poursuivrons la mise en oeuvre de notre plan visant à éliminer le déficit en faisant des investissements qui stimulent la croissance économique, en réorganisant le gouvernement et en gérant les dépenses de façon responsable, en assurant l’intégrité des revenus et en nous attaquant à l’économie souterraine.

Un partenariat pour un Ontario plus fort et un Canada plus fort

Une nouvelle ère de collaboration entre le gouvernement fédéral et les provinces et territoires donne des résultats positifs. L’Ontario et le gouvernement fédéral conjuguent leurs efforts pour offrir des avantages réels à la population dans son quotidien, comme le renforcement des régimes de retraite et le renouvellement des infrastructures. Avec ses partenaires, la province a aussi réalisé des progrès dans des domaines comme la diminution des obstacles au commerce interprovincial et la lutte contre le changement climatique. De plus, de concert avec les municipalités et les partenaires autochtones, la province continue d’aller de l’avant quant aux priorités communes et de miser sur de solides partenariats.

Il continue pourtant d’exister un déséquilibre fiscal structurel : les gouvernements des provinces et des territoires n’ont pas les ressources financières nécessaires pour s’acquitter de leurs responsabilités constitutionnelles en matière de dépenses.

Les défis de plus en plus complexes auxquels fait face le Canada, comme l’incertitude entourant la croissance économique mondiale, le changement climatique et les conséquences du vieillissement de la population, doivent être relevés par plus d’un ordre de gouvernement.

L’Ontario se réjouit à la perspective de continuer à collaborer avec le gouvernement fédéral et d’autres partenaires de la fédération, afin de se pencher sur ces préoccupations et d’édifier un Ontario plus fort dans un Canada plus fort.

Consultations préalables au budget

Le budget de l’Ontario a des incidences pour chaque Ontarienne et Ontarien. C’est pourquoi le gouvernement cherche à obtenir l’opinion et les idées de la population des quatre coins de la province. Chaque année, il mène des consultations partout en Ontario en vue de l’élaboration du budget. Les Ontariennes et Ontariens ont ainsi la possibilité de se faire entendre sur la façon dont le budget pourrait mieux tenir compte de leurs valeurs et de leurs priorités.

Des consultations auront lieu encore cette année pour obtenir les observations et les idées des citoyens. Les commentaires peuvent être transmis par courriel ou par la poste.

Au cours des dernières années, les nouvelles technologies ont facilité la participation de la population au processus d’élaboration du budget. Il y a deux ans, le gouvernement a mis sur pied l’outil de consultation interactif en ligne Parlons budget. En 2016, les Ontariennes et Ontariens ont fait part de 1 732 idées, ont voté à 53 402 reprises et ont fait 4 340 commentaires sur la plateforme.

L’outil de consultation Parlons budget 2017 donnera aux habitants de la province la chance de faire connaître leurs idées sur la façon de faciliter la vie de tous les jours de leurs concitoyens et d’améliorer la prestation des services gouvernementaux. Nous adopterons certaines de ces idées en fonction des commentaires reçus.

Conclusion

Au creux de la récession mondiale, notre gouvernement a établi un plan à long terme en vue de stimuler l’économie et de créer des emplois. Grâce à une gestion financière judicieuse, nous sommes est en voie de rétablir l’équilibre budgétaire.

Nous continuons sur notre lancée. L’économie mondiale pourrait présenter de nouveaux défis. Nous y ferons face ensemble. Nous continuerons à respecter les principes qui nous ont guidés jusqu’ici :

  • Faire en sorte que tous les Ontariens et Ontariennes aient la possibilité de réussir.
  • Veiller à renforcer nos assises économiques au profit de tous.
  • S’assurer que l’Ontario reste le meilleur endroit au monde où vivre, travailler et élever une famille.

Notre plan équilibré visant à stimuler l’économie et à favoriser la création d’emplois fonctionne.

Il aide les Ontariennes et Ontariens dans leur vie de tous les jours.

Il favorise l’essor de l’Ontario pour tous.

Original signé par

L’honorable Charles Sousa
Ministre des Finances