Ce document a été publié sous un gouvernement précédent et il est disponible à des fins d’archivage et de recherche seulement.

Introduction

Grâce au travail acharné de la population ontarienne, la province est sortie plus forte de la récession mondiale.

Ces trois dernières années, le rythme de croissance de l’économie ontarienne a été plus rapide que celui du Canada et de tous les autres pays du G7. Les économistes du secteur privé prévoient que cette forte croissance se poursuivra en Ontario.

L’Ontario a enregistré cette croissance économique alors que le gouvernement provincial a réalisé d’importants investissements afin d’améliorer la vie de tous les Ontariens et Ontariennes. Nous entreprenons les plus importants investissements dans l’infrastructure de notre histoire. Non seulement ces investissements créent des emplois pour tous les Ontariens et Ontariennes, mais ils améliorent aussi la qualité de vie : l’amélioration des hôpitaux et des écoles, la construction de routes et de ponts ainsi que l’expansion du réseau de transport en commun répondent aux besoins de notre population en pleine croissance.

De plus, ces investissements ont été effectués de façon responsable. L’Ontario demeure la province dont les charges de programmes par habitant sont les moins élevées du Canada. Nous y sommes arrivés en transformant nos programmes et nos services pour en dégager des économies et en nous attaquant à l’économie souterraine pour que les gens paient leur juste part.

Notre plan porte des fruits. L’Ontario compte actuellement plus d’emplois que jamais auparavant – plus de 800 000 nouveaux emplois nets depuis le creux de la récession – et, en octobre, la province affichait un taux de chômage de 5,9 %, continuant à enregistrer un niveau inférieur à la moyenne nationale depuis 31 mois consécutifs.

Étant donné notre gestion financière prudente et notre vigoureuse croissance économique, nous équilibrons le budget pour la première fois depuis la récession mondiale de 2008. L’équilibre budgétaire n’a été atteint en Ontario que huit fois au cours des 40 dernières années. Le document Perspectives économiques et revue financière de l’Ontario 2017 fait le point sur le plan financier et économique présenté dans le budget de l’Ontario de 2017. Il confirme que le gouvernement demeure en voie d’équilibrer le budget au cours du présent exercice, ainsi qu’en 2018-2019 et en 2019-2020.

La question qui se pose à nous est de savoir comment utiliser la marge de manoeuvre financière que nous avons acquise pour en faire bénéficier tous les Ontariens et Ontariennes. Ces dernières années, nous avons prouvé que nous pouvions nous adapter au changement, notamment en investissant dans nos gens, en les aidant à améliorer leur situation et en les préparant aux défis de demain. Non seulement ces mesures contribuent à la croissance de notre économie, mais elles font en sorte de répartir équitablement les bienfaits de cette croissance, et d’offrir un vaste éventail de possibilités.

Pourtant, de nombreuses personnes continuent de sentir un certain malaise face à l’économie. C’est pourquoi le gouvernement provincial poursuivra ses efforts pour créer des conditions équitables pour les familles de l’Ontario. Qu’il s’agisse de faire en sorte que tous les gens aient accès à des soins de santé de qualité, à l’enseignement qui les aide à progresser ou aux services sociaux dont ils ont besoin pour participer activement à la société, nous continuerons d’éliminer les obstacles pour que tous les Ontariens et Ontariennes puissent réaliser leur plein potentiel.

L’Ontario est aussi déterminé à créer des possibilités économiques et à établir des conditions favorables au succès des entreprises. Le gouvernement de l’Ontario propose de diminuer les impôts des petites entreprises et, par ailleurs, favorise le commerce international, soutient la formation professionnelle, réduit les formalités administratives et aide les entreprises de la province à prendre de l’expansion pour que l’Ontario demeure le meilleur endroit au monde où vivre, travailler et élever une famille.

L’équité pour les familles de l’Ontario

Même si l’économie est vigoureuse, un trop grand nombre de personnes font face à des défis en raison de la hausse du coût de la vie et éprouvent de l’incertitude quant à leur avenir économique. Ayant atteint l’équilibre budgétaire, le gouvernement de l’Ontario est en mesure d’édifier une société plus équitable en augmentant les services publics clés qui importent le plus.

Investir dans les soins de santé

En Ontario, nous sommes fiers de notre système de santé public universel. Il exprime les valeurs d’équité, d’égalité et de compassion auxquelles nous sommes attachés. Dans le budget de 2017, le gouvernement provincial a annoncé qu’il investirait 7 milliards de dollars supplémentaires sur trois ans afin d’améliorer la prestation des soins primaires, de faciliter l’accès aux spécialistes, de faire en sorte que les patients reçoivent des soins plus près de leur domicile, de réduire les temps d’attente et d’octroyer des fonds accrus pour le fonctionnement des hôpitaux.

Qu’ils soient jeunes ou vieux, les patients hospitalisés aux quatre coins de l’Ontario profitent aussi des avantages de l’investissement supplémentaire de 618 millions de dollars – soit 100 millions de dollars de plus que le montant annoncé dans le budget de 2017 – destiné à améliorer et à accélérer l’accès aux interventions et services cruciaux. Nous avons aussi ajouté 1 200 nouveaux lits d’hôpital en vue d’améliorer l’accès aux soins.

Qui dit santé dit aussi santé mentale. Nous savons que près du tiers des Ontariennes et des Ontariens seront aux prises avec un problème de santé mentale ou de dépendance à un moment ou un autre de leur vie, ce qui explique pourquoi nous élargissons les services et les soins à l’intention des nombreuses personnes qui ont besoin d’aide. Nous nous attachons aussi à relever les défis en matière de santé mentale qui se présentent pendant l’enfance et la jeunesse, pour permettre aux gens de mener une vie saine et productive dans leur milieu communautaire.

Grâce à un investissement de 100 millions de dollars sur trois ans annoncé au printemps 2017, notre gouvernement fera en sorte que toutes les personnes qui vivent avec une démence en Ontario, ainsi que leur famille et leurs aidants naturels, aient les soutiens appropriés pour prendre des décisions éclairées au sujet de leurs soins et qu’elles continuent à être traitées avec la dignité et le respect qui leur sont dus.

Nous continuons aussi à accroître les équipes de soins primaires interprofessionnelles de la province en investissant 248,4 millions de dollars sur les trois prochaines années afin d’accélérer l’accès aux soins appropriés pour un nombre croissant de personnes ayant des besoins de santé complexes.

Le gouvernement continue aussi à effectuer des investissements ciblés dans le domaine de la santé afin de satisfaire les besoins uniques des collectivités du Nord, de la communauté francophone et des Autochtones.

Nous répondons aux besoins des aînés et de leur famille en affectant cette année davantage de fonds à la prestation de soins à domicile et en milieu communautaire, afin qu’ils puissent obtenir des soins de qualité plus rapidement et plus près du domicile.

Appuyer les personnes âgées de l’Ontario

À l’instar d’un grand nombre de territoires de compétence dans le monde, la population de l’Ontario vieillit. Aujourd’hui, la province compte plus de deux millions de personnes âgées, et ce nombre devrait atteindre 4,5 millions d’ici 2040. Dans le budget de 2017, le gouvernement a présenté une série de nouvelles initiatives pour aider les personnes âgées et leur famille, notamment des investissements visant à promouvoir la santé et le vieillissement actif partout dans la province, la réduction du coût des transports en commun et l’augmentation du financement des soins de longue durée.

Cet automne, le gouvernement provincial a mis sur pied la stratégie Vieillir en confiance : le Plan d’action de l’Ontario pour les personnes âgées, qui consiste à appuyer les personnes âgées pour leur permettre de demeurer autonomes, en santé, actives, en sécurité et intégrées sur le plan social. Dans le cadre de ce plan, la province établira 5 000 lits de soins de longue durée de plus d’ici 2022 à titre de première étape vers la création de 30 000 lits au cours des dix prochaines années, afin de tenir compte des besoins croissants et changeants de la population vieillissante. Le gouvernement majorera aussi la moyenne provinciale du nombre d’heures de soins directs dispensés par jour et par résident de foyer de soins de longue durée, pour la faire passer à 4 heures une fois que cette mesure aura été mise en oeuvre intégralement. Par ailleurs, des soins de compassion en fin de vie pourront dorénavant être prodigués à 2 000 familles de plus.

Aider les parents de l’Ontario

Tout le monde devrait avoir un accès aux soins nécessaires pour demeurer en santé et s’épanouir. À compter de janvier 2018, tous les enfants et les jeunes de 24 ans ou moins recevront gratuitement leurs médicaments sur ordonnance grâce à Assurance-santé Plus, l’une des plus importantes bonifications de l’assurance-santé effectuées en Ontario depuis une génération. Nous croyons que les parents ne devraient jamais être forcés de choisir entre payer les médicaments sur ordonnance de leurs enfants et acheter les biens de première nécessité.

Le gouvernement est déterminé à faire en sorte que les familles reçoivent du soutien dès le départ grâce à des services de garde d’enfants qui sont abordables, de qualité et accessibles. Dans la province, aucune famille ne devrait avoir à s’inquiéter de ne pas trouver une place à coût abordable dans une garderie pour leur enfant.

L’Ontario aide 100 000 enfants de plus à accéder à des services de garde agréés à coût abordable et de qualité, et travaille à la mise en place de l’accessibilité universelle pour les familles dans toute la province, ce qui doublera la capacité actuelle. Soixante pour cent de ces places seront subventionnées. En 2017-2018, les investissements de la province aideront 24 000 autres enfants jusqu’à l’âge de quatre ans à avoir accès à des services de garde agréés. Nous voulons éliminer les obstacles auxquels se heurtent les élèves en créant un climat dans lequel chaque enfant d’âge scolaire se sent en sécurité, bien accueilli et accepté. C’est la raison pour laquelle nous investissons dans le rendement des élèves et leur bien-être, notamment en dégageant presque 16 milliards de dollars en subventions d’immobilisations sur 10 ans pour bâtir et rénover les écoles. En septembre, les élèves de plus de 50 écoles ont commencé l’année scolaire dans des locaux neufs ou rénovés partout dans la province.

Rendre l’éducation postsecondaire plus abordable

Tous les étudiants et étudiantes devraient pouvoir aller au collège ou à l’université sans avoir à se soucier du paiement des frais de scolarité et du remboursement de leur dette. Par conséquent, nous avons refondu le Régime d’aide financière aux étudiantes et étudiants de l’Ontario (RAFEO) pour que tous les apprenants puissent réaliser leur plein potentiel. Cette année, plus de 210 000 étudiantes et étudiants fréquentant un collège ou une université en Ontario n’auront pas à payer de frais de scolarité. Nous veillons aussi à ce que les étudiantes et étudiants adultes qui élèvent des enfants reçoivent un appui accru du RAFEO.

Le gouvernement améliore aussi l’aide financière aux études en faisant en sorte que les étudiantes et étudiants collégiaux et universitaires reçoivent une facture initiale réduite tenant compte de l’aide obtenue du RAFEO.

Notre gouvernement veut créer davantage de possibilités pour les étudiantes et étudiants autochtones. De concert avec nos partenaires autochtones, nous oeuvrons pour que des diplômes et des grades puissent être décernés par des instituts autochtones à l’échelle de la province.

Par ailleurs, nous proposons de créer une nouvelle université de langue française, la première dans la province, pour les apprenants francophones.

L’équité pour les travailleurs

Même si l’économie est vigoureuse et le taux de chômage faible, certains Ontariens et Ontariennes ont de la difficulté à améliorer leur sort. La nature du travail a changé, et certains travailleurs font face à des salaires modestes, à des heures irrégulières et à peu d’avantages sociaux et de protection.

Le gouvernement a la responsabilité d’assurer l’équité en milieu de travail et d’aider les familles ontariennes à améliorer leur situation. La province entend porter le salaire minimum à 15 $ l’heure d’ici le 1er janvier 2019. Elle veillera également à ce que les travailleurs à temps partiel touchent le même taux horaire que les travailleurs à temps plein pour un travail de valeur égale, et que tous les employés bénéficient de congés de maladie payés, d’un minimum de vacances et de congés d’urgence personnelle.

Bon nombre de gens s’inquiètent pour la sécurité de leur retraite. Deux-tiers des travailleurs n’ont pas accès à un régime de retraite d’employeur. Notre gouvernement partage les préoccupations de ces particuliers et de ces familles qui se demandent comment ils maintiendront leur niveau de vie au moment de la retraite, après avoir contribué toute leur vie au monde du travail et à notre économie.

C’est pourquoi l’Ontario a exhorté le pays à s’attaquer de front au problème de la sécurité de la retraite. Le leadership dont a fait preuve le gouvernement provincial en proposant le Régime de retraite de la province de l’Ontario a été essentiel pour faire avancer les négociations qui ont abouti à l’entente historique relative à la bonification du Régime de pensions du Canada (RPC). Cette bonification améliorera considérablement la sécurité de la retraite et la qualité de vie de tous les travailleurs.

S’attaquer au coût du logement

Plus tôt cette année, suite à la hausse rapide des prix de l’immobilier, le coût d’achat ou de location d’un logement est devenu de plus en plus prohibitif pour un trop grand nombre de personnes et de familles. Notre gouvernement est intervenu en avril avec la mise en oeuvre du Plan pour le logement équitable afin d’aider plus d’Ontariennes et d’Ontariens à trouver des logements abordables, en favorisant la hausse de l’offre de logements, en élargissant le contrôle des loyers, en protégeant les acheteurs et en stabilisant le marché immobilier. Les toutes dernières données nous indiquent que le plan produit l’effet escompté et permet à un plus grand nombre de personnes d’acheter ou de louer un logement qui correspond à leurs moyens financiers.

Rendre les tarifs d’électricité plus abordables

Depuis 2003, le secteur de l’électricité de l’Ontario a investi massivement pour rendre le réseau électrique plus propre, plus moderne et plus fiable. Ces investissements considérables ont fait monter rapidement les coûts d’électricité pour les consommateurs et les petites entreprises de toute la province. Cette année, le gouvernement octroie la plus grande réduction des tarifs d’électricité de l’histoire de l’Ontario. Au 1er juillet 2017, les factures d’électricité des ménages ont été réduites de 25 % en moyenne. Approximativement 500 000 petites entreprises et exploitations agricoles bénéficient également d’un rabais. Dans certaines collectivités rurales ou en région éloignée, les factures d’électricité des ménages ont été réduites d’un pourcentage pouvant aller de 40 % à 50 %. Dans le cadre de ce plan, les hausses de tarifs sur quatre ans seront limitées au taux d’inflation. Compte tenu du Plan ontarien pour des frais d’électricité équitables et d’autres initiatives mises en oeuvre par le gouvernement, les factures mensuelles d’électricité des consommateurs résidentiels devraient être inférieures à ce qui avait été prévu.

Créer des débouchés

Le gouvernement est déterminé à créer un climat d’affaires dynamique et compétitif, et à investir dans les talents et les compétences des gens. En créant des débouchés pour les entreprises et les travailleurs de l’Ontario, nous contribuons à assurer que la croissance économique se poursuivra et que la qualité de vie s’améliorera pour tous.

Renforcer les petites entreprises

Environ le tiers des emplois en Ontario sont générés par les petites entreprises. Si elles contribuent en grande partie au succès de notre économie, les petites entreprises ont cependant connu un ralentissement de leur croissance depuis la récession, comparativement aux entreprises de plus grande envergure.

Dans le but de renforcer les petites entreprises de l’Ontario, le gouvernement dégage plus de 500 millions de dollars sur trois ans pour de nouvelles initiatives, dont la réduction proposée du taux de l’impôt sur le revenu des sociétés applicable aux petites entreprises, des investissements pour promouvoir l’emploi chez les jeunes, des mesures de soutien pour les cultivateurs de fruits et légumes et la réduction des formalités administratives. Ces nouvelles initiatives, combinées à la réduction du taux moyen des primes de la Commission de la sécurité professionnelle et de l’assurance contre les accidents du travail (CSPAAT) ainsi qu’à d’autres mesures annoncées récemment, représenteront un appui provincial à hauteur de 1,9 milliard de dollars pour les petites entreprises de l’Ontario au cours des trois prochaines années.

Bâtir l’infrastructure

Les routes, les ponts, les transports en commun, les hôpitaux et les écoles, à condition d’être modernes, bien conçus et bien entretenus, améliorent la qualité de vie et contribuent à la compétitivité de l’Ontario à long terme.

Les investissements consacrés à l’infrastructure publique stimulent la croissance économique et attirent les investissements des entreprises ainsi que les éléments talentueux. C’est la raison pour laquelle nous réalisons le plus important investissement infrastructurel de l’histoire de notre province : l’Ontario investit environ 190 milliards de dollars sur 13 ans, soutenant ainsi 125 000 emplois par année. Rien que cette année, nous affectons jusqu’à 400 millions de dollars du Fonds Trillium pour soutenir des projets prioritaires tels que la ligne de transport léger sur rail Hurontario et des investissements à l’échelle de la province par l’entremise du Fonds ontarien pour l’infrastructure communautaire.

D’importants investissements dans les transports en commun et des projets d’autoroutes sont en cours de réalisation afin d’améliorer la mobilité et la connectivité dans toute la province. Grâce à nos investissements dans les réseaux routiers et de transport en commun à l’échelle régionale et municipale, nous gérons l’engorgement sur les routes, relions les collectivités les unes aux autres et fournissons à la population plus de choix pour ses déplacements. Nous prenons des mesures portant sur l’intégration des tarifs à l’échelle régionale, ce qui fait économiser de l’argent aux navetteurs. Nous mettons en oeuvre le service ferroviaire express régional GO, l’un des plus grands projets d’infrastructure de transport en commun d’Amérique du Nord.

Perspectives économiques

Malgré l’incertitude qui règne à l’échelle mondiale, la croissance de l’économie de l’Ontario se poursuit. Ces trois dernières années, l’économie de la province a progressé à un rythme plus rapide que le Canada et tous les autres pays du G7. Enregistrant une économie en croissance et un budget équilibré, le gouvernement fournit aux particuliers et aux entreprises en Ontario davantage de possibilités.

Le plan de notre gouvernement porte des fruits. L’économie ontarienne n’a cessé d’afficher de bons résultats, la production et les emplois étant à la hausse. Les exportations augmentent, les entreprises embauchent plus de travailleurs et les revenus des ménages sont à la hausse. De fait, le produit intérieur brut (PIB) réel de l’Ontario est maintenant de 21,3 % supérieur au taux le plus bas affiché durant la récession.

Grâce à une économie plus vigoureuse, la province a profité de revenus accrus, ce qui est essentiel au maintien de l’équilibre budgétaire. Parallèlement, nous avons géré la hausse des charges de programmes, tout en améliorant l’efficience et l’efficacité des services publics.

Selon les prévisions d’économistes indépendants, l’économie de l’Ontario poursuivra sur sa lancée au cours des deux prochaines années. Le ministère des Finances prévoit que le PIB réel de l’Ontario augmentera de 2,8 % en 2017, ce qui dépasse l’hypothèse posée dans le budget de 2017, qui était de 2,3 %.

Conclusion

Le budget équilibré de l’Ontario nous aide à bâtir une province plus équitable et plus inclusive.

Il nous permet aussi de faire d’autres investissements dans l’amélioration de l’infrastructure, des écoles et des hôpitaux, dans la reconstruction des routes et dans l’expansion des réseaux de transport en commun.

Il nous permet de prendre des mesures accrues pour fournir plus d’occasions aux gens d’améliorer leur qualité de vie.

Il nous permet de continuer à créer le climat économique qui favorise l’essor des entreprises et qui donne la possibilité aux gens d’aller de l’avant.

Il nous permet d’assurer l’équité et des débouchés pour tous.

 

[Original signé par ]

L’honorable Charles Sousa

Ministre des Finances