Investir dans la santé et l’éducation

Les systèmes d’éducation et de santé de l’Ontario nous donnent un avantage concurrentiel dans l’économie mondiale. Nous demeurons résolus à offrir à l’ensemble de la population de l’Ontario un accès équitable et en temps opportun aux soins de santé et à donner aux étudiantes et étudiants ainsi qu’aux jeunes toutes les possibilités d’atteindre leurs objectifs.

Renforcer les soins de santé

À compter du 1er janvier 2018, l’Assurance-santé Plus : Assurance-médicaments pour les enfants et les jeunes couvrira le coût des médicaments sur ordonnance pour toutes les personnes de moins de 25 ans.

Soutenir les personnes âgées et les fournisseurs de soins

Créer plus de 30 000 lits de soins de longue durée au cours des dix prochaines années.

Investir dans l’éducation et la formation professionnelle

Gratuité scolaire pour plus de 210 000 étudiantes et étudiants fréquentant un collège ou une université grâce au Régime d’aide financière aux étudiantes et étudiants de l’Ontario et nouveaux incitatifs pour l’apprentissage.

Renforcer les soins de santé

L’Ontario prend les mesures suivantes :

  • Investir 7 milliards de dollars supplémentaires sur trois ans afin d’améliorer les soins primaires, de faciliter l’accès aux spécialistes, de faire en sorte que les patients reçoivent des soins plus près de leur domicile, de réduire les temps d’attente et d’octroyer des fonds accrus pour le fonctionnement des hôpitaux.
  • Lancer l’Assurance-santé Plus : Assurance-médicaments pour les enfants et les jeunes  La plus importante bonification de l’assurance-santé effectuée en Ontario depuis une génération, ce programme couvrira le coût des médicaments sur ordonnance pour tous les enfants et les jeunes de moins de 25 ans, sans égard au revenu familial, à compter du 1er janvier 2018.
  • Embaucher un plus grand nombre d’intervenants de première ligne, élargir les programmes de réduction des méfaits et accroître l’accès aux trousses gratuites de l’antidote naxolone et aux traitements pour les troubles d’usage de substances psychotropes dans le cadre de sa stratégie relative aux opioïdes.
  • Investir 618 millions de dollars additionnels cette année dans les hôpitaux pour accélérer l’accès à de nouvelles interventions, à de nouveaux programmes et à la technologie numérique.
  • Améliorer l’accès aux soins et réduire les temps d’attente en ajoutant plus de 1 200 nouveaux lits d’hôpital en 2017.
  • Élargir le Programme de subventions accordées aux résidents du Nord de l’Ontario pour frais de transport en injectant 10 millions de dollars additionnels en vue d’aider ces personnes à obtenir des services médicaux.

Soutenir les personnes âgées et les fournisseurs de soins

L’Ontario prend les mesures suivantes :

  • Soutenir les aînés par l’entremise du plan d’action Vieillir en confiance pour leur permettre de demeurer autonomes, en santé, actifs, en sécurité et intégrés sur le plan social.
  • Créer 5 000 lits de soins de longue durée d’ici 2022 et plus de 30 000 lits au cours des dix prochaines années. Ces nouveaux lits s’ajoutent aux 30 000 lits déjà en voie d’être réaménagés.
  • Augmenter à quatre heures par jour la moyenne provinciale des soins directs prodigués à chacun des pensionnaires des foyers de longue durée afin qu’ils reçoivent des soins de la plus grande qualité possible.  
  • Forger des partenariats avec les communautés locales afin d’établir des lits de soins palliatifs pour fournir à plus de 2 000 personnes supplémentaires et à leur famille chaque année des soins en fin de vie empreints de compassion et plus près de leur domicile.
  • Élargir les soins à domicile grâce à l’ajout de 2,6 millions d’heures cette année, notamment 1,5 million d’heures pour les services de soutien à la personne, 390 000 heures pour les soins infirmiers, 600 000 heures pour les services de relève à l’intention des fournisseurs de soins et 110 000 d’heures pour les services de thérapie.
  • Mettre plus de 200 logements abordables à la disposition des personnes âgées qui ont besoin de plus grands soutiens communautaires à la sortie de l’hôpital.
  • Investir un montant additionnel de 10 millions de dollars dans le Projet ontarien de soutien en cas de troubles du comportement afin de mieux répondre aux besoins des gens atteints de démence et de leurs fournisseurs de soins.
  • Offrir aux familles et amis qui s’occupent au foyer de leurs parents et d’autres êtres chers de meilleurs services de répit et plus de programmes d’éducation et de formation pour composer avec le stress physique, affectif et financier qu’ils vivent.
  • Rendre le transport en commun plus abordable pour les aînés en instaurant le nouveau crédit d’impôt de l’Ontario aux personnes âgées pour le transport en commun, qui fournit aux personnes admissibles un crédit d’impôt remboursable équivalant à 15 % de leurs dépenses de transport en commun.

Investir dans l’éducation et la formation professionnelle

L’Ontario prend les mesures suivantes :

  • Exempter des frais de scolarité plus de 210 000 étudiantes et étudiants des collèges et universités grâce au nouveau Régime d’aide financière aux étudiantes et étudiants de l’Ontario (RAFEO) déployé plus tôt cet automne.  
  • Améliorer l’aide aux étudiantes et étudiants inscrits à un programme collégial ou universitaire en produisant des factures nettes du montant versé pour le RAFEO.
  • Augmenter de 25 % le nombre de diplômés en sciences, en technologie, en génie et en mathématiques (STGM) au cours des cinq prochaines années – pour faire passer le nombre de ces diplômés de 40 000 à 50 000 par année, faisant ainsi en sorte que le nombre de diplômés en STGM par habitant en Ontario soit le plus élevé en Amérique du Nord.
  • Oeuvrer, de concert avec les partenaires autochtones, pour créer un troisième pilier du système d’éducation postsecondaire afin que des diplômes et des grades puissent être décernés par les instituts autochtones.
  • Instaurer une Subvention progressive aux employeurs pour l’apprentissage fournissant des incitatifs pour encourager les apprentis à terminer leur formation.
  • Investir quelque 16 milliards de dollars sur dix ans en subventions d’immobilisations dans les écoles afin de soutenir l’offre de programmes de grande qualité et de rehausser les résultats et le bien-être des élèves. Plus de 50 écoles ont été construites ou rénovées cette année.
  • Améliorer les écoles en milieu rural en proposant des programmes d’immersion en français, d’éducation artistique et d’orientation scolaire.
  • Proposer de créer la première université de langue française en Ontario afin d’offrir aux apprenants francophones du niveau postsecondaire plus de possibilités d’étudier en français.
  • Investir dans l’Initiative de manuels scolaires libres, un partenariat avec eCampusOntario, pour offrir des manuels scolaires numériques gratuits ou à coût modique aux étudiantes et étudiants.