Finances du premier trimestre de 2019-2020

août 2019

Le Rapport sur les finances du premier trimestre contient des renseignements sur les perspectives financières de l’Ontario pour 2019-2020, en date du 30 juin 2019.

Table des matières

A. Perspectives financières de l’Ontario pour 2019-2020

B. Perspectives économiques de l’Ontario

C. Résultats économiques de l’Ontario

D. Détails des finances de l’Ontario

E. Programme d’emprunt de l’Ontario, 2019-2020

Points saillants

  • L’économie de l’Ontario continue de croître malgré l’incertitude mondiale. Au premier trimestre de 2019 (janvier, février et mars), le PIB réel de l’Ontario s’est accru de 0,1 %, ce qui correspond à la moyenne nationale. La croissance du premier trimestre a été portée par les dépenses de consommation et les investissements des entreprises dans les machines et le matériel.
  • L’emploi en Ontario affiche une forte croissance et le taux de chômage reste bas. Depuis juin 2018, 173 500 nouveaux emplois nets ont été créés et le taux de chômage affiche une tendance à la baisse, s’établissant à 5,2 % en mai 2019, le taux le plus bas enregistré en près de trois décennies.
  • Au 30 juin 2019, le gouvernement prévoyait un déficit de 10,3 milliards de dollars en 2019-2020, inchangé par rapport aux perspectives du budget de 2019.
  • Depuis la publication du budget de 2019, les agences de notation Moody’s, DBRS Limited (DBRS) et Fitch ont confirmé les cotes de crédit actuelles de la province, et l’agence Fitch a révisé à la hausse les perspectives de la province, les faisant passer de négatives à stables, à la suite du plan budgétaire de 2019.
  • Les taux d’intérêt ayant connu une baisse marquée depuis le budget de 2019, la province peut prévoir des économies de 220 millions de dollars au titre de l’intérêt sur la dette comparativement aux prévisions du budget tout en empruntant 14,0 milliards de dollars des 36,0 milliards de dollars représentant ses besoins d’emprunt totaux pour 2019-2020 en date du 9 août 2019.
  • Bien que l’économie de l’Ontario ait été durement touchée par les conditions climatiques hivernales difficiles au début de 2019, beaucoup d’indicateurs économiques signalent une hausse de la croissance dans les mois qui ont suivi. Des indicateurs tels que les ventes du secteur de la fabrication, les ventes au détail et le commerce de gros affichent tous des gains depuis le début de l’exercice. En outre, l’activité dans le secteur du logement s’est redressée au deuxième trimestre de 2019.

Introduction

Le gouvernement a pris d’importantes mesures pour offrir un allégement aux familles et aux entreprises tout en traçant la voie à suivre pour parvenir à l’équilibre budgétaire. Au cours de la dernière année, des progrès constants ont été réalisés en vue de réduire le déficit provincial dont nous avons hérité et que la Commission d’enquête indépendante sur les finances a établi à 15,0 milliards de dollars.

Par ailleurs, le gouvernement continue d’écouter la population de l’Ontario tout en assurant que les services publics cruciaux, comme les systèmes de santé et d’éducation de calibre mondial de l’Ontario, sont protégés.

Au premier trimestre de 2019-2020, le gouvernement prévoit un déficit de 10,3 milliards de dollars, inchangé par rapport aux perspectives du budget de 2019.

Les mesures que le gouvernement met en oeuvre pour rétablir la santé financière de la province portent des fruits. Les agences Moody’s, DBRS et Fitch ont confirmé les cotes de crédit actuelles de la province, et l’agence Fitch a révisé à la hausse les perspectives de la province pour les faire passer de négatives à stables à la suite du plan budgétaire de 2019.

Le gouvernement a pris des mesures pour aider à faire croître l’économie en faisant de l’Ontario un endroit ouvert aux affaires et en créant un climat qui permet aux entreprises de prospérer, de prendre de l’expansion et de créer de bons emplois pour la population de l’Ontario. Depuis juin 2018, 173 500 nouveaux emplois nets ont été créés, tandis que le taux de chômage affiche une tendance à la baisse, s’établissant à 5,2 % en mai 2019, le taux le plus bas enregistré depuis mars 1990.

Les Finances du premier trimestre de 2019-2020 constituent la première mise à jour financière depuis le budget de 2019 et la première publiée en vertu d’une nouvelle loi, la Loi de 2019 sur la viabilité, la transparence et la responsabilité financières. Cette loi comporte des améliorations cruciales qui placent la viabilité budgétaire au coeur de la planification financière, elle accroît la transparence et la reddition de comptes au public, et elle comprend des dispositions qui renforcent la surveillance et la conformité.

La Loi exige que le gouvernement rende compte au public de son plan financier par l’entremise des documents suivants qui doivent être publiés aux dates limites prescrites :

Rapport Date limite
Budget* 31 mars
Finances du premier trimestre 15 août
Examen de mi-exercice (exposé économique d’automne) 15 novembre
Finances du troisième trimestre 15 février
[*] Sauf si une élection générale a lieu pendant l’exercice.

Section A : Perspectives financières de l’Ontario pour 2019-2020

Selon les projections, le déficit de la province se chiffrera à 10,3 milliards de dollars en 2019-2020, inchangé par rapport aux perspectives du budget de 2019.

On prévoit que les revenus totaux seront de 154,2 milliards de dollars, soit 11 millions de dollars de moins que les prévisions du budget de 2019, ce qui reflète en grande partie la décision du gouvernement de geler certains frais pour les conducteurs et les véhicules.

Il est prévu que les charges totales s’établiront à 163,4 milliards de dollars, 38 millions de dollars de moins que les prévisions du budget de 2019. Cela tient compte d’une hausse prévue des charges de programmes de 182 millions de dollars pour des investissements supplémentaires faits surtout dans les programmes de santé et d’éducation et d’une baisse de 220 millions de dollars des charges liées à l’intérêt sur la dette.

Le ratio de la dette nette au PIB de l’Ontario est inchangé par rapport à la prévision du budget de 2019, soit 40,7 % en 2019-2020.

Les perspectives de 2019-2020 prévoient également une réserve de 1,0 milliard de dollars visant à protéger les perspectives financières contre des variations défavorables imprévues qui pourraient avoir des répercussions sur les prévisions de revenus et de charges de l’Ontario.

Résultats financiers de l’exercice 2019-2020

(en millions de dollars)
  2019-2020
Plan
budgétaire
2019-2020
Perspectives
actuelles1
2019-2020
Variation en cours d’exercice
Revenus 154 165 154 154 (11)
Charges – Programmes 150 109 150 291  182
Charges – Intérêt sur la dette 13 335 13 115 (220)
Total des charges 163 444 163 406 (38)
Excédent/(Déficit) avant la réserve (9 279) (9 252)  27
Réserve 1 000 1 000 -
Excédent/(Déficit) (10 279) (10 252)  27
[1] Les perspectives actuelles tiennent compte des décisions du gouvernement et des renseignements disponibles au 30 juin 2019.
Nota : Les totaux peuvent ne pas correspondre à la somme des chiffres, qui ont été arrondis.

Revenus

Les perspectives de revenus pour 2019-2020 sont de 154,2 milliards de dollars, soit 11 millions de dollars de moins que les prévisions du budget de 2019, à la suite d’un allégement de hausses de frais prévues antérieurement. Cet allégement des frais comprend le gel des frais principaux relatifs aux conducteurs, aux véhicules et aux transporteurs jusqu’au 1er juillet 2020 ainsi que l’incidence de la prolongation de la dispense de frais pour un changement de la désignation du sexe sur les enregistrements de naissance.

Les variations de revenus décrites précédemment sont fondées sur les renseignements disponibles à la fin du premier trimestre. Un certain nombre de risques positifs et négatifs pourraient avoir une incidence significative sur les perspectives de revenus pour 2019-2020. Ces risques comprennent les variations des perspectives de croissance économique ainsi que de nouveaux renseignements sur les cotisations et les perceptions fiscales. Le gouvernement surveillera la situation en ce qui a trait à l’économie et aux revenus, et fournira plus de détails à ce sujet dans de futures mises à jour financières.

Charges

On prévoit que les charges totales se chiffreront à 163,4 milliards de dollars, soit 38 millions de dollars de moins que les projections du budget de 2019, en raison de la baisse 220 millions de dollars des charges liées à l’intérêt sur la dette, ce qui est en partie neutralisé par des investissements supplémentaires dans les programmes de santé et d’éducation principalement.

Principales variations des projections relatives aux charges de programmes pour 2019-20201
(en millions de dollars)
  2019-2020
Principales variations des projections relatives aux charges de programmes – Garde d’enfants 100,5
Principales variations des projections relatives aux charges de programmes – Services d’ambulance terrestres 35,7
Principales variations des projections relatives aux charges de programmes – Bureaux de santé publique 33,4
Principales variations des projections relatives aux charges de programmes – Fonds de promotion des vins de l’Ontario, Programme ontarien d’aide aux petites cidreries et distilleries 12,4
Variation totale des projections relatives aux charges de programmes 182,0
Principales variations des projections relatives aux charges de programmes compensées par le fonds de prévoyance – Fonds pour la vérification et la responsabilisation 7,4
Variation totale du fonds de prévoyance (7,4)
Variation de l’intérêt sur la dette (220,0)
Variations nettes des charges en cours d’exercice (38,0)
[1] Variations depuis la publication du budget de 2019.
Nota : Les totaux peuvent ne pas correspondre à la somme des chiffres, qui ont été arrondis.

On prévoit que les perspectives des charges de programmes seront de 150,3 milliards de dollars en 2019-2020, une hausse prévue d’environ 182 millions de dollars par rapport au budget de 2019.

Les principales variations des charges de programmes comprennent ce qui suit :

  • 100,5 millions de dollars pour aider les partenaires municipaux à fournir des programmes de garde d’enfants;
  • 35,7 millions de dollars au titre des services d’ambulance terrestres;
  • 33,4 millions de dollars pour les bureaux de santé publique;
  • 12,4 millions de dollars pour le Fonds de promotion des vins de l’Ontario, le Programme ontarien d’aide aux petites cidreries et distilleries et le Programme d’amélioration des vignobles qui visent à soutenir les producteurs de raisins, les établissements vinicoles, les petites distilleries et les cidreries artisanales.

Les autres variations des projections relatives aux charges de programmes, compensées par le fonds de prévoyance, comprennent ce qui suit :

  • 7,4 millions de dollars pour la création d’un fonds ponctuel pour la vérification et la responsabilisation, centralement administré, pour permettre aux partenaires municipaux et aux conseils scolaires d’accéder à des fonds pour entreprendre un examen indépendant de leurs activités et de la prestation de leurs services dans le but de trouver des gains d’efficience administrative.

On prévoit que les charges de l’Ontario au titre de l’intérêt sur la dette se chiffreront à 13 115 millions de dollars, une baisse de 220 millions de dollars par rapport au budget de 2019, attribuable au coût d’emprunt au premier trimestre plus bas que prévu et aux taux d’intérêt plus bas que prévu pour les emprunts futurs.

Prudence financière

La Loi de 2019 sur la viabilité, la transparence et la responsabilité financières exige que le plan financier de l’Ontario comprenne une composante prudentielle sous forme de réserve pour protéger les perspectives financières contre des variations défavorables imprévues des revenus et des charges de la province, y compris celles qui découlent de variations des résultats économiques de l’Ontario. Le budget de 2019 comprenait une réserve de 1,0 milliard de dollars en 2019-2020, inchangée dans les perspectives financières actuelles.

Des fonds de prévoyance sont également maintenus afin d’atténuer les risques liés aux charges – par exemple, dans des cas où la santé et la sécurité pourraient être en péril – qui pourraient avoir sinon une incidence négative sur les résultats financiers de l’Ontario.

Section B : Perspectives économiques de l’Ontario

L’économie de l’Ontario continue de croître malgré l’incertitude qui règne à l’échelle internationale. Au premier trimestre de 2019 (janvier, février et mars), le PIB réel de l’Ontario s’est accru de 0,1 %, ce qui correspond à la moyenne nationale. La croissance du premier trimestre a été portée par les dépenses de consommation et les investissements des entreprises dans les machines et le matériel. Cependant, la croissance a été plombée par le commerce international net et l’investissement dans la construction résidentielle.

Au 25 juillet 2019, les prévisionnistes du secteur privé prévoyaient, en moyenne, que le PIB réel de l’Ontario augmenterait de 1,5 % en 2019, comparativement à une projection de 1,8 % au moment du budget de 2019. Cette projection demeure toutefois supérieure à l’hypothèse de planification du budget, qui était de 1,4 %. Les perspectives de croissance du PIB réel en 2020 du secteur privé demeurent inchangées à 1,7 %.

Il existe un large éventail de risques pour les perspectives économiques. L’un des principaux risques est l’incertitude qui entoure le commerce international, qui a eu des effets négatifs sur les exportations, la confiance et les investissements des entreprises. L’incertitude commerciale, conjuguée aux tensions géopolitiques, a contribué à accroître la volatilité des marchés des capitaux. L’endettement élevé des ménages constitue un autre risque et pourrait freiner l’activité sur le marché du logement et les dépenses de consommation.

Section C : Résultats économiques de l’Ontario

L’emploi en Ontario affiche une forte croissance et le taux de chômage reste bas. Depuis juin 2018, 173 500 nouveaux emplois nets ont été créés et le taux de chômage affiche une tendance à la baisse, s’établissant à 5,2 % en mai 2019, le taux le plus bas enregistré depuis mars 1990.

Bien que l’économie de l’Ontario ait été durement touchée par les conditions climatiques difficiles au début de 2019, beaucoup d’indicateurs économiques signalent une hausse de la croissance dans les mois qui ont suivi. Des indicateurs tels que les ventes du secteur de la fabrication, les ventes au détail et le commerce de gros affichent tous des gains depuis le début de l’exercice. En outre, l’activité dans le secteur du logement s’est redressée au deuxième trimestre de 2019.

Indicateurs économiques clés de l’Ontario

(variation en pourcentage désaisonnalisée par rapport à la période précédente, sauf indication contraire)
  Données mensuelles
avril 2019
Données mensuelles
mai 2019
Données mensuelles
juin 2019
Données trimestrielles
T1 2019
Données trimestrielles
T2 2019
Données annuelles
2018
Jusqu’ici
cette année
2019
Produit intérieur brut – PIB réel N.D. N.D. N.D. 0,1 N.D. 2,3 N.D.
Produit intérieur brut – PIB nominal N.D. N.D. N.D. 0,6 N.D. 3,5 N.D.
Marché du travail – Emploi (variation en milliers) 47,1 20,9 (7,0) 79,4 65,1 114,4 194,4
Marché du travail – Taux de chômage (%) 6,0 5,2 5,4 5,8 5,5 5,6 5,8
Autres principaux indicateurs économiques – Ventes au détail 1,2 0,5 N.D. (1,0) N.D. 4,4 3,5
Autres principaux indicateurs économiques – Mises en chantier de logements 36,6 (41,6) 35,3 (24,8) 10,0 (0,5) (19,5)
Autres principaux indicateurs économiques – Reventes de logements MLS 5,6 3,1 0,8 (3,0) 6,5 (12,9) 6,1
Autres principaux indicateurs économiques – Ventes du secteur de la fabrication (1,8) 2,7 N.D. (0,2) N.D. 3,9 1,8
Autres principaux indicateurs économiques – Commerce de gros 0,5 (1,0) N.D. 1,2 N.D. 2,5 2,2
Autres principaux indicateurs économiques – Indice des prix à la consommation1 1,9 2,4 2,0 1,6 2,1 2,4 1,8
[1] Variation en pourcentage par rapport aux chiffres enregistrés un an auparavant, données non désaisonnalisées.
N.D. = Données non disponibles.
Sources : Statistique Canada, ministère des Finances de l’Ontario, Société canadienne d’hypothèques et de logement et Association canadienne de l’immeuble.

Section D : Détails des finances de l’Ontario

Revenus

(en millions de dollars)
  2019-2020
Plan
budgétaire
2019-2020
Perspectives
actuelles
2019-2020
Variation en cours d’exercice
Revenus fiscaux – Impôt sur le revenu des particuliers 36 600 36 600 -
Revenus fiscaux – Taxe de vente 28 076 28 076 -
Revenus fiscaux – Impôt des sociétés 15 171 15 171 -
Revenus fiscaux – Impôts fonciers prélevés aux fins scolaires 6 085 6 085 -
Revenus fiscaux – Impôt-santé des employeurs 6 837 6 837 -
Revenus fiscaux – Contribution-santé de l’Ontario 4 021 4 021 -
Revenus fiscaux – Taxe sur l’essence 2 766 2 766 -
Revenus fiscaux – Droits de cession immobilière 2 877 2 877 -
Revenus fiscaux – Taxe sur le tabac 1 213 1 213 -
Revenus fiscaux – Taxe sur les carburants 776 776 -
Revenus fiscaux – Taxes sur la bière, le vin et les spiritueux 618 618 -
Revenus fiscaux – Composante de l’Ontario des droits d’accise fédéraux perçus sur le cannabis 70 70 -
Revenus fiscaux – Paiements tenant lieu d’impôts (électricité) 488 488 -
Revenus fiscaux – Autres impôts et taxes 540 540 -
Revenus fiscaux – Total 106 138 106 138 -
Gouvernement du Canada – Transfert canadien en matière de santé 15 646 15 646 -
Gouvernement du Canada – Transfert canadien en matière de programmes sociaux 5 653 5 653 -
Gouvernement du Canada – Péréquation - - -
Gouvernement du Canada – Programmes relatifs à l’infrastructure 1 043 1 043 -
Gouvernement du Canada – Programmes relatifs au marché du travail 1 036 1 036 -
Gouvernement du Canada – Entente sur le logement social 359 359 -
Gouvernement du Canada – Autres paiements fédéraux 1 386 1 386 -
Gouvernement du Canada – Transferts directs aux organismes du secteur parapublic 330 330 -
Gouvernement du Canada – Total 25 453 25 453 -
Revenu tiré des entreprises publiques – Société des loteries et des jeux de l’Ontario 2 414 2 414 -
Revenu tiré des entreprises publiques – Régie des alcools de l’Ontario 2 339 2 339 -
Revenu tiré des entreprises publiques – Société ontarienne du cannabis 10 10 -
Revenu tiré des entreprises publiques – Ontario Power Generation Inc./Hydro One Ltd. 1 058 1 058 -
Revenu tiré des entreprises publiques – Total 5 821 5 821 -
Autres revenus non fiscaux – Remboursements 981 981 -
Autres revenus non fiscaux – Droits – permis de conduire et immatriculation des véhicules 2 066 2 055 (11)
Autres revenus non fiscaux – Redevance de liquidation de la dette (électricité) - - -
Autres revenus non fiscaux – Recouvrements – Contrats d’achat d’électricité 125 125 -
Autres revenus non fiscaux – Ventes et locations 1 590 1 590 -
Autres revenus non fiscaux – Produit tiré des quotas d’émission - - -
Autres revenus non fiscaux – Autres droits et permis 1 080 1 080 (0)
Autres revenus non fiscaux – Réduction nette des contrats d’achat d’électricité 30 30 -
Autres revenus non fiscaux – Redevances 287 287 -
Autres revenus non fiscaux – Droits, dons et autres revenus provenant d’hôpitaux, de conseils scolaires et de collèges 9 364 9 364 -
Autres revenus non fiscaux – Divers autres revenus non fiscaux 1 230 1 230 -
Autres revenus non fiscaux – Total 16 753 16 742 (11)
Total des revenus 154 165 154 154 (11)
Nota : Les totaux peuvent ne pas correspondre à la somme des chiffres, qui ont été arrondis.

Total des charges

(en millions de dollars)
Charges des ministères1 2019-2020
Plan
budgétaire
2019-2020
Perspectives
actuelles
2019-2020
Variation en cours d’exercice
Agriculture, Alimentation et Affaires rurales (Base) 839,7 852,1 12,4
Agriculture, Alimentation et Affaires rurales – Investissements ponctuels dans l’infrastructure 38,5 38,5 -
Agriculture, Alimentation et Affaires rurales (Total) 878,2  890,6  12,4
Procureur général (Total) 1 933,7  1 933,7  -
Commission de régie interne (Total)  294,7   294,7  -
Services à l’enfance et Services sociaux et communautaires (Total) 16 666,3  16 666,3  -
Développement économique, Création d’emplois et Commerce (Total) 782,2  782,2  -
Éducation (Base) 29 818,3  29 918,8  100,5
Éducation – Régime de retraite des enseignantes et des enseignants de l’Ontario2  1 732,0   1 732,0  -
Éducation (Total) 31 550,3  31 650,8  100,5
Énergie, Développement du Nord et Mines (Base) 1 172,5 1 172,5 -
Énergie, Développement du Nord et Mines – Programmes d’allégement du coût de l’électricité 4 012,7 4 012,7 -
Énergie, Développement du Nord et Mines (Total) 5 185,2  5 185,2  -
Environnement, Protection de la nature et Parcs (Total) 631,2  631,2  -
Bureaux du corps exécutif (Total) 40,3  40,3  -
Finances (Base) 833,2  833,2  -
Finances – Fonds de partenariat avec les municipalités de l’Ontario 505,0  505,0  -
Finances – Coûts des contrats d’approvisionnement en électricité  125,1   125,1  -
Finances (Total) 1 463,3  1 463,3  -
Affaires francophones (Total) 5,8 5,8  -
Services gouvernementaux et Services aux consommateurs (Total) 666,5  666,5  -
Santé et Soins de longue durée (Total) 63 510,5  63 579,5  69,1
Affaires autochtones (Total) 74,4  74,4  -
Infrastructure (Base) 390,1  390,1  -
Infrastructure – Programmes d’infrastructure fédéraux-provinciaux 133,7  133,7  -
Infrastructure (Total) 523,8  523,8  -
Travail (Total) 306,1  306,1  -
Affaires municipales et Logement (Base) 846,6 846,6 -
Affaires municipales et Logement – Investissements ponctuels  270,9 270,9 -
Affaires municipales et Logement (Total) 1 117,6  1 117,6  -
Richesses naturelles et Forêts (Base) 602,4  602,4  -
Richesses naturelles et Forêts – Lutte d’urgence contre les incendies de forêt 69,8  69,8  -
Richesses naturelles et Forêts (Total) 672,3  672,3  -
Services aux aînés et Accessibilité (Total) 51,1  51,1  -
Solliciteur général (Total) 2 965,1  2 965,1  -
Tourisme, Culture et Sport (Total) 1 493,4  1 493,4  -
Formation, Collèges et Universités (Base) 9 998,6 9 998,6 -
Formation, Collèges et Universités – Aide financière aux étudiantes et étudiants  1 372,2 1 372,2 -
Formation, Collèges et Universités (Total)  11 370,8   11 370,8  -
Transports (Base) 4 549,0  4 549,0  -
Transports – Programmes d’infrastructure fédéraux-provinciaux  638,5   638,5  -
Transports (Total)  5 187,5   5 187,5  -
Secrétariat du Conseil du Trésor (Base) 286,9  294,2  7,4
Secrétariat du Conseil du Trésor – Avantages sociaux et prestations de retraite3 1 352,0  1 352,0  -
Secrétariat du Conseil du Trésor – Fonds de prévoyance – fonctionnement 775,0  767,7  (7,4)
Secrétariat du Conseil du Trésor – Fonds de prévoyance – immobilisations  325,0   325,0  -
Secrétariat du Conseil du Trésor (Total) 2 738,9  2 738,9  -
Intérêt sur la dette4 13 335,0  13 115,0 (220,0)
Économies de fin d’exercice  -  - -
Total des charges 163 444,1  163 406,1 (38,0)
[1] Les chiffres représentent la structure du ministère présentée dans le budget de 2019.
[2], [3] Les chiffres tiennent compte des charges des régimes de retraite qui ont été calculées d’après les recommandations de la Commission d’enquête indépendante sur les finances de l’Ontario, tel que décrit dans la note 19 des états financiers consolidés des Comptes publics de l’Ontario 2017-2018.
[4] Les charges au titre de l’intérêt sur la dette ne comprennent pas les intérêts capitalisés durant la construction d’immobilisations corporelles se chiffrant à 475 millions de dollars en 2019-2020.
Nota : Les totaux peuvent ne pas correspondre à la somme des chiffres, qui ont été arrondis.

Dépenses liées à l’infrastructure en 2019-2020

(en millions de dollars)
Secteur Perspectives actuelles
2019-2020
Investissement
dans les immobilisations1
Perspectives actuelles
2019-2020
Transferts et autres dépenses – infrastructure2
Perspectives actuelles
2019-2020
Dépenses
totales liées à l’infrastructure
Transports – Transports en commun  4 294  1 234  5 527
Transports – Routes provinciales  2 577 177  2 754
Transports – Autres – transports, biens et planification 189 96 284
Santé – Hôpitaux 2 354 3  2 357
Santé – Autres – santé 78 176 255
Éducation 2 416 19  2 435
Postsecondaire – Collèges et autres 297 2 299
Postsecondaire – Universités 52 52
Social 25 274 299
Justice 487 275 762
Autres secteurs3 850 749  1 599
Total des dépenses liées à l’infrastructure 13 566  3 056   16 623 
Moins : contributions d’autres partenaires4 1 891 1 891
Total5 11 675 3 056 14 732
[1] Comprend des intérêts capitalisés durant la construction d’immobilisations se chiffrant à 475 millions de dollars.
[2] Comprend les transferts aux municipalités, aux universités et aux organismes provinciaux dont les résultats ne sont pas consolidés.
[3] Comprend l’administration du gouvernement, les ressources naturelles et les secteurs de la culture et du tourisme.
[4] Les contributions d’autres partenaires se rapportent aux investissements de tiers dans les hôpitaux, les collèges et les écoles.
[5] Comprend les contributions fédérales et municipales aux investissements provinciaux dans l’infrastructure.
Nota : Les totaux peuvent ne pas correspondre à la somme des chiffres, qui ont été arrondis.

Certaines statistiques financières et économiques1, 2

(en millions de dollars)
  2015-2016 2016-2017 Chiffres réels
2017-2018
Chiffres
provisoires3
2018-2019
Perspectives
actuelles
2019-2020
Revenus 136 148 140 734 150 594 150 782 154 154
Charges – Programmes 129 905 131 460 142 363 149 984 150 291
Charges – Intérêt sur la dette4 11 589 11 709 11 903 12 534 13 115
Total des charges 141 494 143 169 154 266 162 518 163 406
Réserve - - - - 1 000
Excédent/(Déficit) (5 346) (2 435) (3 672) (11 736) (10 252)
Dette nette 306 357 314 077 323 834 343 441 359 916
Déficit accumulé 203 014 205 939 209 023 220 759 230 011
Produit intérieur brut (PIB) aux prix du marché 759 440 792 932 825 805 854 742 883 969
Revenu primaire des ménages 511 577 519 413 544 062 570 072 589 837
Population – juillet (en milliers)5 13 707 13 875 14 071 14 323 14 660
Dette nette par habitant (en dollars) 22 350 22 636 23 014 23 979 24 551
Revenu des ménages par habitant (en dollars) 37 322 37 434 38 664 39 802 40 234
Intérêt sur la dette en pourcentage des revenus 8,5 % 8,3 % 7,9 % 8,3 % 8,5 %
Dette nette en pourcentage du PIB 40,3 % 39,6 % 39,2 % 40,2 % 40,7 %
Déficit accumulé en pourcentage du PIB 26,7 % 26,0 % 25,3 % 25,8 % 26,0 %
[1] Les chiffres tiennent compte d’une modification des charges des régimes de retraite qui a été calculée d’après les recommandations de la Commission d’enquête indépendante sur les finances de l’Ontario, telles que décrites dans la note 19 des états financiers consolidés des Comptes publics de l’Ontario 2017-2018. Les montants relatifs à la dette nette et au déficit accumulé tiennent aussi compte de cette modification.
[2] Les revenus et les charges ont été retraités pour tenir compte de modifications neutres sur le plan financier dans la présentation des revenus provenant de tiers que tirent les hôpitaux, les conseils scolaires et les collèges qui seront comptabilisés à titre de revenus.
[3] Les chiffres provisoires représentent les prévisions du budget de l’Ontario de 2019 pour l’exercice 2018-2019.
[4] L’intérêt sur la dette ne comprend pas les intérêts capitalisés durant la construction d’immobilisations corporelles, se chiffrant à 165 millions de dollars en 2015-2016, 159 millions de dollars en 2016-2017, 157 millions de dollars en 2017-2018, 325 millions de dollars en 2018-2019 et 475 millions de dollars en 2019-2020.
[5] Les chiffres sur la population sont en date du 1er juillet de l’exercice indiqué (p. ex., pour 2015-2016, les chiffres sur la population sont en date du 1er juillet 2015).
Nota : Les totaux peuvent ne pas correspondre à la somme des chiffres, qui ont été arrondis.
Sources : Statistique Canada, ministère des Finances de l’Ontario et Secrétariat du Conseil du Trésor.

Section E : Programme d’emprunt de l’Ontario, 2019-2020

Les prévisions d’emprunt à long terme de la province pour l’exercice 2019-2020 se chiffrent à 36,0 milliards de dollars, ce qui correspond aux prévisions du budget de 2019.

Programme d’emprunt de l’Ontario, 2019-2020

(en milliards de dollars)
  2019-2020
Budget 2019
2019-2020
Perspectives
actuelles
2019-2020
Variation en
cours d’exercice
Déficit/(Excédent) 10,3 10,3 -
Investissement dans les immobilisations 11,6 11,6 -
Redressements sans effet sur la trésorerie (7,7) (7,7) -
Prêts à Infrastructure Ontario 0,2 0,2 -
Autres prêts/investissements nets 0,7 0,7 -
Dette arrivant à échéance/Rachats de titres de créance 27,5 27,5 -
Total – Besoins en matière de financement 42,5 42,5 -
Diminution/(Augmentation) des emprunts à court terme (1,2) (1,2) -
Augmentation/(Diminution) de la trésorerie et des équivalents de trésorerie (5,3) (5,3) -
Total des besoins d’emprunt à long terme 36,0 36,0 -
Nota : Les totaux peuvent ne pas correspondre à la somme des chiffres, qui ont été arrondis.
Source : Office ontarien de financement.

Les taux d’intérêt ayant connu une baisse marquée depuis le budget de 2019, la province peut prévoir des économies de 220 millions de dollars au titre de l’intérêt sur la dette comparativement aux prévisions du budget tout en empruntant 14,0 milliards de dollars des 36,0 milliards de dollars représentant ses besoins d’emprunt totaux pour 2019-2020 en date du 9 août 2019. Environ 66 % des emprunts de cette année ont été contractés en dollars canadiens, le reste ayant été contracté en dollars américains et en dollars australiens.

(en milliards de dollars)
Émissions en dollars canadiens 9,2
Émissions en devises 4,7
Total 14,0
Nota : Les totaux peuvent ne pas correspondre à la somme des chiffres, qui ont été arrondis.

Ministère des Finances : www.fin.gov.on.ca

Pour de plus amples renseignements au sujet des Finances du premier trimestre de 2019-2020, appeler, sans frais :

Demandes en français et en anglais : 1 800 337-7222
Téléimprimeur (ATS) : 1 800 263-7776

© Imprimeur de la Reine pour l’Ontario, 2019

Graphique : Croissance du PIB réel de l’Ontario

Ce graphique à barres illustre les prévisions du budget de 2019 et les prévisions moyennes du secteur privé relatives à la croissance du PIB réel de l’Ontario en 2019 et en 2020. Dans le budget de 2019, le ministère des Finances prévoyait que le PIB réel de l’Ontario augmenterait de 1,4 % en 2019 et de 1,6 % en 2020. Les prévisionnistes du secteur privé, en moyenne, prévoient actuellement que le PIB réel de l’Ontario augmentera de 1,5 % en 2019, ce qui est inférieur au 1,8 % prévu dans le budget de 2019, et de 1,7 % en 2020, ce qui est inchangé par rapport aux prévisions faites au moment du budget.

Retourner au graphique