Budget de l’Ontario 2016
Faire participer les Ontariennes et Ontariens

Comment vous avez contribué à établir ce budget

Depuis des décennies, les législateurs invitent les gens de toutes les régions de la province à contribuer aux orientations des finances publiques. Selon la tradition consacrée, le comité législatif des finances sillonne la province pour rencontrer des Ontariennes et des Ontariens en personne. En fait, cette tradition est presque aussi ancienne que le budget lui-même.

Au fil des ans, ces consultations ont évolué pour mieux s’adapter au monde qui nous entoure. Les nouvelles technologies donnent aux gens des moyens novateurs de communiquer. Grâce aux assemblées générales téléphoniques, nous dialoguons depuis le confort de nos foyers. Avec les courriels, nous présentons nos observations en un clic de souris. Et aujourd’hui, en cette ère numérique, nous pouvons nous joindre à une discussion, peu importe le lieu, l’heure ou l’appareil.

Comme de plus en plus de gens préfèrent les interactions en ligne, la province a lancé la première assemblée générale numérique de l’Ontario en 2015. Parlons budget, une plateforme interactive en temps réel, a permis à de nouvelles voix de prendre part à la conversation, tandis que 931 idées et commentaires ont été partagés.

Cette année, le gouvernement a dévoilé une plateforme de participation améliorée, qui propose davantage de manières d’échanger des idées et de discuter des sujets qui comptent pour vous. En huit semaines à peine, vous avez présenté 1 732 idées, voté 53 402 fois et rédigé 4 340 commentaires.

Au cours de ces consultations, les Ontariennes et Ontariens ne seront pas toujours d’accord entre eux ou avec le gouvernement. Cependant, nous espérons que grâce à ces discussions, les gens pourront participer au processus budgétaire de manière toujours plus constructive.

Comme vous le constaterez tout au long du présent budget, nous avons tenu compte des commentaires des Ontariennes et des Ontariens dans nos décisions. Vous nous avez dit que vous vouliez des transports plus rapides et plus commodes, que l’on maintienne les tarifs d’électricité à un niveau abordable, que l’on poursuive la lutte contre le changement climatique et que l’on offre un enseignement ainsi que des services de santé de grande qualité.

Votre gouvernement continuera d’adopter des moyens novateurs pour faire participer les Ontariennes et Ontariens tandis que nous favorisons l’essor de l’Ontario.

Un gouvernement numérique moderne

Parlons budget - Donner à la population une voix au sein du gouvernement

La plateforme Parlons budget fait partie de l’engagement de l’Ontario d’être un gouvernement ouvert, réceptif et animé par ses citoyens. Grâce à cette plateforme interactive, tous les Ontariens et Ontariennes ont été encouragés à présenter des idées, à voter sur des propositions et à les commenter en temps réel. Cela a facilité la tâche des citoyens qui voulaient faire connaître leur opinion sur les priorités discutées durant les consultations préalables au budget de cette année.

Du début du mois de décembre à la fin du mois de janvier, les Ontariennes et Ontariens sont passés à l’action. Ils ont saisi la chance de participer et de collaborer aux enjeux qui leur tiennent à coeur. Par l’entremise des médias sociaux, davantage de voix ont été entendues dans cette assemblée générale numérique unique en son genre.

Les données suivantes résument ce que nous avons entendu et appris auprès des personnes qui ont participé cette année. Nous avons tenu compte de leur voix tout au long de l’élaboration de notre plan fiscal.

Ce que vous nous avez dit

Des gens de tous les coins de la province ont fait part de leurs expériences, de leurs idées ainsi que de leurs propositions judicieuses. Nous avons reçu des opinions bien tranchées, entendu des plaidoyers passionnés et pris connaissance de points de vue mûris à la lumière de l’expérience directe des programmes et services du gouvernement. Nous avons tout entendu.

Projet pilote d’éclairage par DEL

Sur la plateforme Parlons budget, des Ontariennes et des Ontariens nous ont dit que la province devrait commencer à remplacer l’éclairage classique des autoroutes provinciales par des lampadaires à DEL éconergétiques. La province utilise déjà ces lampadaires dans tous les nouveaux projets d’éclairage de rue classique. Cependant, le gouvernement a décidé de lancer un projet pilote d’éclairage sur mâts le long de l’autoroute 401, afin de tester les lampadaires à DEL sur 1,1 km, à l’ouest de la promenade Renforth. Le projet pilote a pour but de s’assurer que ces lampadaires satisfont à toutes les exigences de sécurité avant leur déploiement. 

Parlons budget a également démontré comment une communauté en ligne peut unir ses efforts pour raffiner des idées grâce aux commentaires et aux votes de ses usagers.

Des idées en action

Ce ne sont pas toutes les idées qui peuvent être réalisées dans un seul budget, mais elles peuvent lancer un nouveau dialogue sur des sujets qui méritent d’être débattus.

Consultez le rapport complet de Discussion sur le budget : Ontario.ca/parlonsbudget

Description des graphiques

Parlons budget 2016

Ce graphique montre les différentes méthodes (comme les visites uniques, les nouveaux comptes, les commentaires, les votes et les mentions sur Twitter) par lesquelles les Ontariennes et Ontariens ont participé à Parlons budget 2016.

Retourner au graphique Parlons budget 2016

Qui a participé?

Ce graphique montre le pourcentage d’usagers qui ont participé, ventilés selon le sexe et l’âge.

Retourner au graphique Qui a participé?

Profil démographique des usagers

Ce graphique indique le profil démographique des usagers selon la situation d’emploi et l’éducation.

Retourner au graphique Profil démographique des usagers

Thèmes par nombre d’idées

Ce graphique à barres montre le nombre de thèmes (comme l’éducation, les transports, les soins de santé, etc.) par nombre d’idées soumises.

Retourner au graphique Thèmes par nombre d’idées

Idées provenant de Parlons budget

Ce graphique indique le nombre d’idées présentées à Parlons budget par les usagers.

Retourner au graphique Idées provenant de Parlons budget