Faits saillants du recensement 2016 : Feuille de renseignements 12

Niveau de scolarité

Cette fiche d’information examine les données sur l’éducation publiées par Statistique Canada dans le cadre du recensement de 2016.

Ontario : Proportion plus élevée d’adultes ayant un diplôme universitaire au Canada

  • En 2016, presqu’un tiers (31,9 %) des Ontariens âgés de 25 à 64 ans étaient titulaires d’un grade universitaire, la plus forte proportion parmi les provinces et les territoires.
  • En revanche, seulement 6,2 % des personnes de ce groupe possédaient un certificat d’une école de métiers comme leur plus haut niveau de scolarité atteint, soit le plus faible pourcentage au Canada.
  • 24,7 % des Ontariens de 25 à 64 ans avaient un diplôme d'études collégiales, 24,5 % avaient un diplôme d’études secondaires comme leur plus haut niveau de scolarité atteint, tandis que 10,4 % n’avaient pas terminé leurs études secondaires.
  • En 2016, près des deux tiers des Ontariens âgés de 25 à 64 ans avaient fait des études postsecondaires, et presq’un quart des diplômés universitaires étaient titulaires d’une maîtrise ou d’un doctorat comme plus haut grade.

Les domaines d’études les plus courants chez les hommes diffèrent de ceux chez les femmes

  • 24,4 % des femmes âgées de 25 à 64 ans ayant un diplôme postsecondaire avaient le commerce, la gestion et l’administration publique comme principal domaine d’études en 2016. Par contre, 35,4 % des hommes appartenant au même groupe d’âge avaient l’architecture, le génie et les services connexes comme principal domaine d’études.

Moins de jeunes adultes étudiant un métier

  • En 2016, seulement 7,7 % des jeunes adultes de 25 à 34 ans n’avaient pas terminé des études secondaires, tandis que 15,1 % de la population âgée de 55 à 64 ans n’avaient pas terminé des études secondaires.
  • Moins de jeunes adultes ont étudié un métier que leurs parents. Près de 4,7 % des adultes âgés de 25 à 34 ans avaient un certificat d’une école de métiers en 2016, comparativement à 7,7 % des adultes âgés de 55 à 64 ans.
  • La proportion d’adultes ayant fait des études collégiales était principalement semblable entre les différentes cohortes d’âge, à l’exception des adultes plus âgés qui avaient une part légèrement inférieure.
  • En 2016, 39,1 % des jeunes adultes avaient fait des études universitaires, comparativement 23,1 % des adultes plus âgés.
  • Finalement, 11,9 % des Ontariens âgés de 25 à 34 ans avaient un diplôme de deuxième ou troisième cycle universitaire (supérieur au baccalauréat), comparativement à 8,5 % des adultes de 55 à 64 ans.

Niveau de scolarité atteint dans les RMR de l’Ontario

  • En 2016, la population adulte résidant dans les 16 RMR de l’Ontario représentait 92 % des Ontariens ayant un diplôme universitaire.
  • Par contre, seulement 76 % des Ontariens n’ayant pas terminé leurs études secondaires résidaient dans une des RMR.

Proportion d’adultes avec un diplôme universitaire

  • À Ottawa-Gatineau (partie ontarienne), 43,5 % de la population âgée de 25 à 64 ans avait un diplôme universitaire, la plus forte proportion parmi les RMR de l’Ontario.
  • Toronto venait en deuxième place avec 40,9 %, suivie de Guelph avec 34,7 %.
  • Les RMR ayant les plus faibles proportions d’adultes ayant un diplôme universitaire étaient Belleville avec 14,0 %, Brantford avec 16,7 % et Barrie avec 19,8 %.

Proportion d’adultes avec un diplôme collégial

  • La RMR du Grand Sudbury avait la plus forte proportion de sa population adulte avec un diplôme collégial, soit 34,2 % en 2016, suivie de Belleville avec 32,7 % et de Peterborough avec 31,6 %.
  • Toronto avait de loin la plus faible proportion d’adulte avec un diplôme collégial, soit 20,1 %, suivie de Guelph avec 23,7 % et d’Ottawa-Gatineau (partie ontarienne) avec 23,8 %.

Proportion d’adultes avec un certificat d’une école de métiers

  • 8,6 % de la population adulte âgée de 25 à 64 ans de la RMR du Grand Sudbury détenait un certificat d’une école de métiers en 2016, la plus forte proportion de toutes les RMR en Ontario, suivie de Thunder Bay et de St. Catharines-Niagara, toutes deux avec 8,4 %.
  • Ottawa-Gatineau (partie ontarienne) et Toronto avaient de loin les plus faibles proportions d’adultes ayant un certificat d’une école de métiers parmi les RMR, avec 4,5 %, suivies de Guelph avec 5,7 %.

Proportion d’adultes sans diplôme d’études secondaires

  • Les RMR de Brantford et Belleville avaient les plus fortes proportions de population adulte sans diplôme d’études secondaires, avec 13,1 % et 12,9 % respectivement en 2016, suivies de Thunder Bay avec 11,7 %.
  • Les RMR de l’Ontario ayant les plus faibles proportions de population adulte sans diplôme d’études secondaires étaient Ottawa-Gatineau (partie ontarienne) avec 6,4 %, Kingston avec 7,7 % et Guelph avec 9,1 %.

Janvier 2018

Description accessible de l’image :

Adultes de 25 à 64 ans avec certificat d’école de métiers et diplôme universitaire, Canada, 2016

Ce diagramme illustre le pourcentage d’adultes de 25 à 64 ans avec certificat d’école de métiers et diplôme universitaire au Canada en 2016. L’Ontario avait la plus haute proportion avec un diplôme universitaire à 31,9 % et la plus faible proportion avec un certificat d’école de métiers à 6,2%. Au Canada, 28,5 % avaient un diplôme universitaire et 10,8 % un certificat d’école de métiers. La plus haute proportion avec un certificat d’école de métiers était au Québec avec 19,8 %. La plus faible proportion avec un diplôme universitaire était à Terre-Neuve et Labrador avec 18,3 %.

Retourner au graphique

Adultes de 25 à 64 ans selon le niveau de scolarité, Ontario, 2006 et 2016

Ce diagramme illustre le niveau de scolarité des adultes de 25 à 64 ans en Ontario en 2006 et 2016. De 2006 à 2016 la proportion de ceux sans certificat, diplôme ou grade est passée de 13,6 % à 10,4 %, celle de ceux avec diplôme d’études secondaires ou équivalent est passée de 25,0 % à 24,5 %, la proportion de ceux avec diplôme d’apprenti ou d’école de métiers est passée de 8,8 % à 6,2 %, celle de ceux avec collège ou autre diplôme préuniversitaire est passée de 22,0 % à 24,7 %, la proportion de ceux avec un diplôme universitaire inférieur au baccalauréat est passée de 4,7 % à 2,4 % et celle de ceux avec un diplôme universitaire de baccalauréat ou supérieur est passée de 26,0 % à 31,9 %.

Retourner au graphique

Niveau de scolarité selon le groupe d’âge, Ontario, 2016

Ce diagramme illustre le niveau de scolarité selon le groupe d’âge en Ontario en 2016. 7,7 % de ceux de 25 à 34 ans et 15,1 % de ceux de 55 à 64 ans n’avaient aucun certificat, diplôme ou grade. 21,8 % de ceux de 25 à 34 ans et 28,9 % de ceux de 55 à 64 ans avaient un diplôme d’études secondaires. 4,7 % de ceux de 25 à 34 ans et 7,7 % de ceux de 55 à 64 ans avaient un diplôme d’apprenti ou d’école de métiers. 24,8 % de ceux de 25 à 34 ans et 22,8 % de ceux de 55 à 64 ans avaient un diplôme collégial ou un autre diplôme préuniversitaire. 39,1 % de ceux de 25 à 34 ans et 23,1 % de ceux de 55 à 64 ans avaient un diplôme universitaire de baccalauréat ou supérieur.

Retourner au graphique

Adultes de 25 à 64 ans avec un diplôme universitaire, régions métropolitaines de recensement de l’Ontario, 2016

Ce diagramme illustre la proportion d’adultes de 25 à 64 ans avec un diplôme universitaire dans les régions métropolitaines de recensement de l’Ontario en 2016. À Ottawa-Gatineau (partie ontarienne), 43,5 % de la population âgée de 25 à 64 ans avait un diplôme universitaire, la plus forte proportion parmi les RMR de l’Ontario. Toronto venait en deuxième place avec 40,9 %, suivie de Guelph avec 34,7 %. Les RMR ayant les plus faibles proportions d’adultes ayant un diplôme universitaire étaient Belleville avec 14,0 %, Brantford avec 16,7 % et Barrie avec 19,8 %.

Retourner au graphique

Adultes de 25 à 64 ans avec un diplôme collégial, régions métropolitaines de recensement de l’Ontario, 2016

Ce diagramme illustre la proportion d’adultes de 25 à 64 ans avec un diplôme collégial dans les régions métropolitaines de recensement de l’Ontario en 2016. La RMR du Grand Sudbury avait la plus forte proportion de sa population adulte avec un diplôme collégial, soit 34,2 % en 2016, suivie de Belleville avec 32,7 % et de Peterborough avec 31,6 %. Toronto avait de loin la plus faible proportion d’adulte avec un diplôme collégial, soit 20,1 %, suivie de Guelph avec 23,7 % et d’Ottawa-Gatineau (partie ontarienne) avec 23,8 %.

Retourner au graphique

Adultes de 25 à 64 ans avec un certificat d’école de métiers régions métropolitaines de recensement de l’Ontario, 2016

Ce diagramme illustre la proportion d’adultes de 25 à 64 ans avec un certificat d’école de métiers dans les régions métropolitaines de recensement de l’Ontario en 2016. 8,6 % de la population adulte âgée de 25 à 64 ans de la RMR du Grand Sudbury détenait un certificat d’une école de métiers en 2016, la plus forte proportion de toutes les RMR en Ontario, suivie de Thunder Bay et de St. Catharines-Niagara, toutes deux avec 8,4 %. Ottawa-Gatineau (partie ontarienne) et Toronto avaient de loin les plus faibles proportions d’adultes ayant un certificat d’une école de métiers parmi les RMR, avec 4,5 %, suivies de Guelph avec 5,7 %.

Retourner au graphique

Contacter Alex Munger au 416 325-0102

Bureau des politiques économiques
Direction de l’économie du travail