: Rapport sur les perspectives économiques à long terme de l’Ontario
Points saillants

Ministère des Finances
Janvier 2010

But du rapport

  • Il s’agit du deuxième rapport d’évaluation à long terme de l’économie préparée par le gouvernement McGuinty
  • Rapport sur les perspectives économiques à long terme de lOntario :
    • Fournit des renseignements sur les défis à long terme de l’Ontario et suscite des discussions publiques à ce sujet
    • Favorise des discussions publiques grâce à des renseignements fiables et des analyses pertinentes
    • Vise à respecter les principes de transparence en matière de prise de décisions et de responsabilité envers la population de l’Ontario

Vue d’ensemble

  • LeRapport sur les perspectives économiques à long terme de lOntario met en lumière les défis à long terme que l’Ontario pourrait devoir relever et les occasions qu’il pourrait saisir au cours des 20 prochaines années
  • On prévoit un vigoureux taux de croissance de la population de l’Ontario, soit de 28 % jusqu’en 2030, mais la province fera face à des défis importants, notamment le vieillissement de la population et le ralentissement de la croissance de la population en âge de travailler :
    • Les personnes âgées représenteront 21,9 % de la population de la province d’ici 2030, par rapport au taux actuel de 13,7 %, ce qui devrait entraîner un accroissement de la demande de soins de santé 
    • La population en âge de travailler (de 15 à 64 ans) devrait augmenter de 13,5 % d’ici 2030, soit environ la moitié du taux de croissance des vingt dernières années
  • L’augmentation de la capacité productive, l’amélioration de la compétitivité fiscale et la hausse de la demande mondiale et intérieure devraient se traduire par un taux de croissance moyen du PIB réel de 2,6 % en Ontario entre 2010 et 2030, ce qui est comparable aux taux affichés par le passé, malgré le ralentissement de la croissance de la main-d’oeuvre

Contenu du rapport

Chapitre 1 : Tendances et projections démographiques

Chapitre 2 : Projections économiques à long terme de l'Ontario

Chapitre 3 : Viabilité à long terme des services publics de l'Ontario

Chapitre 4 : Moderniser le régime fiscal de l'Ontario pour stimuler la création d'emplois et la croissance

Chapitre 5 : Combler le déficit d'infrastructure de l'Ontario

Chapitre 6 : Vers un avenir prospère et durable

Chapitre 1 : Tendances et projections démographiques

  • Cinq grandes tendances se dégagent pour les 20 prochaines années :
    • La croissance démographique sera vigoureuse, mais son rythme sera modéré
    • L'immigration constituera toujours une part importante de la hausse démographique
    • Le pourcentage de personnes âgées sera beaucoup plus élevé
    • Le rythme de croissance de la population en âge de travailler ralentira
    • Les grandes zones urbaines connaîtront le taux d'accroissement démographique le plus soutenu
  • Répercussions importantes des perspectives démographiques :
    • Limitation de l’expansion économique future par suite du ralentissement de la croissance de la population active
    • Promotion de l’accroissement de l’activité sur le marché du travail et de l’adoption de modalités de travail flexibles pour atténuer l’incidence du départ à la retraite des membres de la génération du baby-boom
    • Augmentation des pressions sur les dépenses du gouvernement, notamment les dépenses de santé, par suite de l’accroissement et du vieillissement de la population
    • Adoption d’interventions gouvernementales ciblées pour contrer les différences régionales en matière d’accroissement démographique et de structure par âge
    • Incidences du vieillissement de la population sur la composition du revenu des particuliers et leurs dépenses, qui pourraient se répercuter sur les revenus publics
    • Mise à l’épreuve du système canadien de revenu de retraite par suite du vieillissement de la population

Taux annuel de croissance démographique en Ontario

Taux annuel de croissance démographique en Ontario

Contribution de l’accroissement naturel et de la migration nette à la croissance démographique en Ontario

Contribution de l’accroissement naturel et de la migration nette à la  croissance démographique  en Ontario

Taux de croissance des groupes d’âge de la population en Ontario

Taux de croissance des groupes d’âge de la population en Ontario

Chapitre 2 : Projections économiques à long terme de l'Ontario

  • On prévoit la croissance macroéconomique de l'Ontario au cours de la période de 2010 à 2030. L’accroissement de la capacité productive, l’amélioration de la compétitivité fiscale ainsi que la hausse de la demande mondiale et intérieure devraient se traduire par un taux de croissance moyen du PIB réel de 2,6 pour 100 en Ontario entre 2010 et 2030, ce qui est comparable aux taux affichés par le passé, malgré le ralentissement de la croissance de la main-d’oeuvre et l’intensification de la concurrence mondiale
  • Le chapitre traite aussi des questions suivantes :
    • les déterminants fondamentaux de la capacité économique à long terme : la main-d’oeuvre disponible, le stock de capital et la productivité
    • les principaux facteurs externes ayant une incidence sur le rendement de l’économie, notamment le rendement affiché par d’autres territoires, le prix des produits de base, le taux de change du dollar canadien et les taux d’intérêt
    • les risques pour les projections économiques
    • les prévisions d’autres territoires concernant la croissance économique à long terme

Ralentissement de la croissance de la main-d’oeuvre contrebalancé par le stock de capital

Ralentissement de la croissance de la main-d’oeuvre contrebalancé par  le stock de capital

Croissance du PIB réel de l’Ontario

Croissance du PIB réel de l’Ontario

Part des exportations réelles de l’Ontario

Part  des exportations réelles de l’Ontario

Chapitre 3 : Viabilité à long terme des services publics de l'Ontario

  • Les projections économiques et démographiques des chapitres précédents ont des incidences sur la demande de services publics en Ontario
  • Le fait que le nombre de personnes âgées doublera d’ici 2030 devrait entraîner une augmentation de la demande de soins de santé. D’autres facteurs hausseront la demande de services de santé et les coûts de ces services, notamment l’évolution de l’état de santé de la population, les attentes des patients, l’inflation, la technologie et l’exercice de la médecine
  • Les dépenses consacrées à l’éducation tiendront compte du nombre croissant d’élèves des paliers élémentaire et secondaire au cours des 20 prochaines années. En raison des variations régionales quant au taux de croissance du nombre d'enfants, les effectifs scolaires seront à la hausse dans certaines régions, mais à la baisse dans d'autres
  • L’importance accrue accordée à l’éducation permanente et aux services offerts aux groupes sous-représentés, notamment les nouveaux immigrants, devrait contribuer à l’augmentation de la demande à l’égard des programmes de formation
  • On s'attend à ce que le vieillissement de la population ait pour effet de ralentir la croissance des revenus, particulièrement en raison du ralentissement de l’augmentation de l’assiette de revenus fiscaux. Cet effet sur la croissance économique sera atténué quelque peu par les retraits de plus en plus importants des comptes d'épargne des personnes âgées. Les transferts fédéraux devraient aussi permettre de répondre à la demande provinciale croissante de services découlant de facteurs démographiques et économiques
  • Le gouvernement McGuinty veillera à ce que la province ait à nouveau des assises financières solides et viables. Le Conseil du Trésor/Conseil de gestion du gouvernement est en train de procéder à un examen des dépenses et le gouvernement présentera son plan dans le budget de 2010

table - Dépenses du gouvernement de l’Ontario par habitant consacrées aux services de santé, par groupe d’âge, en 2007

Dépenses du gouvernement provincial par habitant consacrées aux services de santé, par groupe d'âge en Ontario en 2007, en dollars courants
Groupe d'âge Dépenses par personne
(en dollars)1
Pourcentage de la population,
chiffres réels de 2007
Pourcentage de la
population,
projection pour 2030
<1 9 188,0 1,1 1,1
1-4 1 292,6 4,4 4,3
5-14 1 047,6 12,0 11,2
15-44 1 706,3 42,8 37,3
45-64 2 823,6 26,5 24,2
65+ 10 330,7 13,2 21,9
65-74 6 883,1 6,9 11,7
75-84 11 843,7 4,7 7,4
85+ 20 702,4 1,6 2,8
Total 3 127,0 100,0 100,0
1 Moyenne pondérée.
Sources : Institut canadien d'information sur la santé, Statistique Canada et projections démographiques du ministère des Finances de l'Ontario (automne 2009).

Population source des niveaux élémentaire, secondaire et postsecondaire, 1989 à 2030, en Ontario

Population source des niveaux élémentaire, secondaire et postsecondaire, 1989 à 2030, en Ontario

Chapitre 4 : Moderniser le régime fiscal de l'Ontario pour stimuler la création d'emplois et la croissance

  • Le train de mesures fiscales annoncées dans le budget de 2009 a pour effet de moderniser le régime fiscal de façon à favoriser la croissance économique à long terme, la création d’emplois, la hausse des revenus et le maintien des services publics sur lesquels la population de l’Ontario compte
  • Le train de mesures fiscales :
    • remplace la taxe de vente au détail par une taxe sur la valeur ajoutée, qui est combinée à la taxe sur les produits et services (TPS) fédérale pour créer une taxe de vente harmonisée (TVH) de 13 % à compter du 1er juillet 2010;
    • accorde un allégement fiscal permanent et temporaire de 15 milliards de dollars pour les particuliers et les entreprises sur une période de trois ans
  • Ces mesures fiscales rendent l’Ontario beaucoup plus intéressant pour les investissements des entreprises et permettent aux entreprises d’améliorer leur compétitivité en abaissant leurs prix
    • Le train de mesures fiscales, conjugué à d’autres modifications fiscales récentes, aura pour effet de diminuer de moitié le taux effectif marginal d’imposition (TEMI) de l’Ontario applicable aux nouveaux investissements d’entreprises, ce qui fera de l’Ontario un endroit très attrayant pour les entreprises qui désirent investir, et qui créeront ainsi des emplois
    • Une étude du cabinet comptable KPMG indique aussi que le train de mesures fiscales 2009 améliore considérablement la compétitivité de l’Ontario
  • Selon une étude récente réalisée par le professeur Jack Mintz, en 10 ans, le train de mesures fiscales et d’autres modifications fiscales adoptées récemment profiteront grandement à l’Ontario : hausse des investissements des entreprises de 47 milliards de dollars, création de 591 000 emplois nets et accroissement des revenus annuels d’un pourcentage pouvant atteindre 8,8 %

Réduction de moitié du TEMI de l’Ontario sur les nouveaux investissements des entreprises*

Réduction de moitié du TEMI de l’Ontario sur les nouveaux investissements des entreprises*

Incidence du budget de 2009 sur la compétitivité fiscale de l’Ontario, toutes les industries

Incidence  du budget de 2009 sur la compétitivité fiscale de l’Ontario, toutes  les industries

Chapitre 5 : Combler le déficit d'infrastructure de l'Ontario

  • L’amélioration de l’infrastructure publique peut accroître la productivité de l’Ontario, encourager les investissements, abaisser les coûts des entreprises et réduire la durée des déplacements
  • L’augmentation de la population dans les zones urbaines, la croissance de l’économie et le changement climatique hausseront la demande en matière d’infrastructure
  • Ce chapitre décrit les mesures que la province a prises pour relever ces défis liés à l’infrastructure :
    • Des investissements de 32,5 milliards de dollars sur deux ans dans l’infrastructure de tous les secteurs clés et le plan ReNouveau Ontario, doté de 30 milliards de dollars, qui a pris fin en 2008-2009 jettent les assises pour la croissance future de la productivité et de l’économie
    • L’écologisation de l’énergie et de l’infrastructure aidera à la transition vers un avenir se caractérisant par de faibles émissions de carbone, un élément clé de la prospérité à long terme de l’Ontario

Variation par habitant des dépenses consacrées à l’infrastructure publique en Ontario

Variation  par habitant des dépenses consacrées à l’infrastructure publique en Ontario

La croissance de l’infrastructure de l’Ontario est supérieure à celle du reste du Canada*

La  croissance de l’infrastructure de l’Ontario est supérieure à celle du reste  du Canada

Chapitre 6 : Vers un avenir prospère et durable

  • La création d’emplois et la croissance de la production reposent de plus en plus sur le secteur des services
  • Il est essentiel d’écologiser l’économie et de favoriser la transition vers un avenir caractérisé par de faibles émissions de carbone pour assurer la prospérité et la viabilité à long terme de l’Ontario
  • Le gouvernement McGuinty prépare l’Ontario à relever les défis des prochaines décennies et à saisir les occasions qui se présenteront au sein de la nouvelle économie.
    Les politiques et les programmes clés du gouvernement visent principalement ce qui suit :
    • Moderniser le régime fiscal de l’Ontario
    • Éliminer des obstacles réglementaires à l’innovation et à la croissance économique
    • Combler les lacunes en matière d’infrastructure
    • Investir dans les connaissances et les compétences
    • Assurer la durabilité de l’environnement
    • Favoriser l’innovation et l’économie du savoir
    • Collaborer avec des industries, nouvelles et bien établies, pour stimuler la croissance économique et favoriser la diversité

Répartition de l’emploi par secteur industriel en Ontario

Répartition de l’emploi par secteur industriel en Ontario

Conclusion

Le Rapport sur les perspectives économiques à long terme de lOntario met en lumière les défis que l’Ontario pourrait devoir relever et les occasions qu’il pourrait saisir au cours des 20 prochaines années. Il décrit également les mesures que le gouvernement est en train de prendre pour préparer la province à profiter des possibilités qui s’offriront à elle au sein de la nouvelle économie.

Les initiatives du gouvernement McGuinty visant à accroître la productivité dans son ensemble et à stimuler la croissance économique future comprennent la modernisation du régime fiscal, la viabilité de l’environnement, ainsi que les investissements dans l’infrastructure et les services clés comme les services de santé et l’éducation, tout en étant associés au maintien d’une gestion prudente des finances publiques.