Rapport sur les perspectives économiques à long terme de l’Ontario
AVANT-PROPOS

Il y a trois ans, notre gouvernement a publié son rapport à long terme sur l’économie. Comme ce fut le cas pour les documents passés, le présent rapport dégage les occasions et les défis des 20 prochaines années et examine comment ils façonneront le potentiel économique de l’Ontario.

La planification à long terme est l’une des principales responsabilités du gouvernement. Notre gouvernement étant tourné vers l’avenir, nous suivons les tendances et les projections démographiques et économiques, et prenons aujourd’hui les mesures qui permettront de relever les défis de demain. L’incidence de certaines de ces tendances se fait déjà sentir. C’est le cas, par exemple, du vieillissement de notre population. À partir de 2016, il y aura en Ontario, chaque année, plus de gens qui atteindront 65 ans que de jeunes qui célébreront leur 15e anniversaire. Qui plus est le nombre de personnes âgées de la province devrait presque doubler d’ici 2040. Nous réagissons déjà à ce changement en élargissant et en transformant les services sociaux et les soins de santé. Le rôle de chef de file qu’a joué l’Ontario dans l’importante bonification du Régime de pensions du Canada illustre parfaitement comment des modifications apportées aujourd’hui non seulement contribueront à améliorer la qualité de vie dans l’avenir, mais auront aussi des retombées économiques positives majeures.

La population de l’Ontario en a toujours été la force. Notre main-d’oeuvre hautement qualifiée demeurera notre avantage concurrentiel. Qu’il s’agisse d’assurer le recyclage professionnel de travailleurs mis à pied, d’aider des immigrants qualifiés à faire la transition vers une nouvelle carrière ou de transformer l’aide financière aux étudiantes et aux étudiants afin d’offrir la gratuité scolaire aux étudiantes et aux étudiants collégiaux et universitaires dans le besoin, notre gouvernement s’emploie en priorité à préparer les personnes de tout âge à réussir dans une économie dynamique en constante évolution. Pour compenser le ralentissement de la croissance de la population active, nous devons continuer à accroître la participation au marché du travail et trouver des moyens novateurs d’améliorer la productivité.

Outre la formation des gens pour les emplois de demain, il est tout aussi important de s’assurer que ces emplois se trouvent en Ontario. Grâce à son économie diversifiée, l’Ontario a réussi à bien se positionner après la crise financière mondiale de 2008 et à faire face à l’évaluation des devises ou aux prix des produits de base. L’emploi continue d’afficher une croissance et notre taux de chômage est inférieur à la moyenne nationale depuis les 20 derniers mois. Nos plans visant à demeurer à l’avant-garde du passage mondial à une économie sobre en carbone et à des technologies transformatrices, voire perturbatrices, créeront de meilleures possibilités d’emploi et favoriseront une plus grande croissance économique. Il en va de même de nos taux d’imposition des sociétés concurrentiels, de la modernisation des règlements et de la réduction des coûts pour les entreprises.

Depuis 2014, l’Ontario connaît une croissance économique plus forte que le reste du Canada et la plupart des nations du G7. Les économistes du secteur privé s’attendent à ce que cette tendance se poursuive pendant quelques années encore. Cependant, les avantages de cette croissance ne se sont pas manifestés uniformément dans toute la province. Dans l’avenir, les tendances industrielles et démographiques continueront d’engendrer d’importantes différences dans la croissance de la population entre les régions. À court ou à long terme, une croissance inclusive dont tous pourront profiter est essentielle pour préparer l’Ontario à un brillant avenir.

Dans les mois à venir, je déposerai le budget de l’Ontario de 2017. Grâce à un engagement de viabiliser les finances de la province, notre plan nous a permis de dépasser nos objectifs de réduction du déficit sept années consécutives tout en faisant des investissements cruciaux dans les services publics sur lesquels les Ontariennes et Ontariens comptent. Comme on s’attend que la population de l’Ontario augmentera d’environ 23 % au cours des 20 prochaines années, force nous est de reconnaître que nous devons développer et renouveler notre infrastructure. Nos investissements historiques dans la construction d’hôpitaux, d’écoles, de réseaux de transport en commun et de routes contribueront à renforcer non seulement notre climat économique, mais aussi nos collectivités, permettant aux personnes d’être reliées entre elles et aux services cruciaux. 

Certains des enjeux auxquels l’Ontario doit faire face sont clairement présentés dans le présent rapport, mais il est plus difficile de prévoir les nouveaux défis qui peuvent émaner du contexte mondial en évolution. Il est possible que la montée du protectionnisme associée au Brexit et à la nouvelle administration américaine ait des répercussions sur la croissance économique, tant ici qu’à l’échelle internationale. Dans un tel climat d’incertitude, nous sommes confiants que les marchés mondiaux continueront d’apprécier notre expertise, nos produits, nos services et nos ressources.

En regardant vers l’avenir, j’ai confiance que grâce à notre plan, qui vise à faire croître l’économie et à créer un climat d’affaires dynamique, nous mettrons à profit ce que nous avons déjà accompli ensemble et favoriserons la création de meilleures occasions pour un plus grand nombre d’Ontariennes et d’Ontariens.

[Original signé par]

L’honorable Charles Sousa
Ministre des Finances