Rapport sur les perspectives économiques à long terme de l’Ontario
INTRODUCTION

Conformément à la Loi de 2004 sur la transparence et la responsabilité financières, le présent rapport fournit une évaluation à long terme de la situation économique et financière de l’Ontario. Il inclut :

  • une description des changements prévus dans l’économie et le profil démographique au cours des 20 prochaines années;
  • une description des retombées éventuelles de ces changements sur le secteur public et la politique budgétaire de l’Ontario au cours de cette période;
  • une analyse des enjeux financiers clés qui, de l’avis du ministre des Finances, sont susceptibles d’influer sur la viabilité à long terme de l’économie et du secteur public.

En faisant des prévisions quant au contexte économique et financier de l’Ontario, le gouvernement peut prendre des décisions à long terme. Les décisions prises au cours des prochaines années prépareront la province à saisir les occasions et à relever les défis des décennies à venir. Même s’il est impossible de faire des prévisions précises, il est utile d’évaluer les grandes tendances qui façonneront le contexte socioéconomique et financier de l’Ontario.

Ces tendances englobent les suivantes :

  • Une population vieillissante et affichant une croissance plus lente en Ontario et dans de nombreuses parties du monde;
  • Un rythme de croissance économique potentiellement plus lent dans de nombreuses régions de la province, en raison du ralentissement de la croissance de la main-d’oeuvre;
  • La croissance de l’échange de services continuant à dépasser l’échange de biens;
  • L’augmentation des emplois atypiques, notamment les emplois à temps partiel et à court terme;
  • Les provinces et les territoires feront face à d’importants défis financiers à long terme, alors que la situation financière du gouvernement fédéral devrait devenir plus viable et s’améliorer durant la même période.

L’économie de l’Ontario est déjà en train de se transformer en réaction à ces facteurs à long terme. La concurrence mondiale a mené à la restructuration du secteur ontarien de la fabrication, qui a augmenté sa production de pointe. Le secteur des services s’approprie également de nouveaux marchés grâce à l’innovation dans la conception des produits et le service à la clientèle. De nombreux services sont de plus en plus échangés à l’échelle internationale. La prospérité future de l’Ontario repose sur un nombre accru d’entreprises qui produisent à la fois des biens et des services et qui continuent à saisir les occasions sur le marché mondial. La province apporte son soutien en aidant les entreprises à prendre de l’expansion pour livrer concurrence à l’échelle internationale et augmenter les exportations. Ce rapport tient compte notamment de ces facteurs qui auront une incidence pour l’Ontario entre 2016 et 2040, et examine leurs répercussions sur les perspectives économiques et financières à long terme de l’Ontario.

Contenu du rapport

Le rapport est divisé en quatre chapitres et donne un aperçu des plus importants défis et enjeux auxquels l’Ontario pourrait faire face, ainsi que des mesures que prend le gouvernement pour aider la province à se préparer en fonction de l’avenir. Le rapport ne porte pas sur des questions que la province considère à court terme, comme le logement abordable, les prix de l’électricité et la voie vers l’équilibre budgétaire.

Chapitre I : Tendances et projections démographiques

Les changements démographiques ont une incidence considérable sur les perspectives économiques et financières à long terme de l’Ontario. L’analyse et les projections démographiques sont importantes pour aider le gouvernement et la société à mieux se préparer à l’évolution, au vieillissement et à la migration de la population à l’échelle provinciale et régionale. Par exemple, des études démographiques produisent des données qui sont utiles pour le développement et la détermination de l’emplacement des systèmes et des installations de santé, d’éducation et de transport, l’estimation des fonds nécessaires pour les services aux personnes âgées et l’orientation des politiques visant à favoriser la croissance de la main-d’oeuvre, qui est un moteur clé de la croissance économique.

Ce chapitre présente les tendances démographiques en Ontario, ainsi qu’une analyse de leur direction et de leurs conséquences éventuelles. Il présente aussi les projections démographiques, ainsi que certaines de leurs conséquences.

Voici les principales tendances qui ont été établies :

  • La croissance démographique se poursuivra, mais à un rythme plus lent.
  • L’immigration constituera une partie prédominante et de plus en plus grande de la croissance démographique.
  • Les personnes âgées représenteront une part beaucoup plus grande de la population.
  • La croissance démographique sera la plus forte dans la région du grand Toronto (RGT).
  • Il y aura ralentissement de la croissance du segment de la population en âge de travailler.
  • La croissance économique dans de nombreuses régions de la province diminuera éventuellement en raison du ralentissement de l’augmentation de la main-d’oeuvre.

Les approches suggérées à l’égard des politiques et les initiatives actuelles prises par le gouvernement pour faire face aux principaux défis que constituent ces tendances démographiques englobent ce qui suit :

  • Favoriser la participation continue et accrue au marché du travail des personnes âgées, des jeunes, des femmes, des peuples autochtones et des personnes handicapées grâce à des initiatives telles que le Programme d’orientation en matière d’emploi pour les jeunes et le Conseil de partenariat pour les perspectives d’emploi des personnes handicapées;
  • Moderniser et améliorer la prestation de soins de qualité aux personnes âgées grâce à un accès accru au Programme de médicaments de l’Ontario pour les personnes âgées à faible revenu et aux programmes qui soutiennent les personnes âgées dans leur collectivité et les encouragent à rester actives;
  • Soutenir le revenu des personnes âgées en augmentant l’épargne-retraite dans le cadre d’un accord conclu entre les gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux en vue de bonifier le Régime de pensions du Canada (RPC);
  • Améliorer la situation économique de toutes les régions de la province en mettant en place des plans de croissance pour la région élargie du Golden Horseshoe et pour le Nord de l’Ontario, en élaborant des stratégies de développement économique régional, et en faisant des investissements à partir de fonds de développement régional.

Chapitre II : Tendances et projections économiques

Il est important d’examiner les perspectives économiques à long terme de l’Ontario dans le but d’évaluer les répercussions des politiques et la viabilité financière du gouvernement. L’inclusion de perspectives à long terme dans le cadre budgétaire d’un gouvernement est recommandée par l’Organisation de coopération et de développement économiques. C’est d’ailleurs ce que font un certain nombre de gouvernements nationaux. Les projections à long terme présentées dans ce chapitre reposent sur un ensemble d’hypothèses raisonnables et sont en grande partie conformes aux prévisions faites par le secteur privé à l’égard de l’Ontario.

Ce chapitre présente les grandes tendances économiques en Ontario, ainsi qu’une analyse de leur direction et de leurs conséquences éventuelles.

Voici les principales tendances qui ont été établies :

  • On s’attend à ce que la croissance économique de l’Ontario soit plus faible que par le passé, comme c’est le cas pour d’autres économies avancées, surtout à cause du ralentissement de la croissance de la population en âge de travailler.
  • La croissance de la productivité de la main-d’oeuvre est un important moteur de la prospérité de l’Ontario et devrait se poursuivre au même rythme à long terme.
  • La structure de l’économie de l’Ontario continuera à se transformer et à s’appuyer davantage sur le secteur des services que sur celui de la fabrication de biens.
  • Les exportateurs de l’Ontario font face à une forte concurrence sur la scène mondiale, mais les marchés émergents en expansion rapide présentent de nouvelles occasions de croissance.
  • Les technologies transformatrices présenteront à la fois des possibilités et des défis pour l’économie de l’Ontario.

Le gouvernement favorise la prospérité économique à long terme de l’Ontario et augmente la productivité des entreprises en prenant les mesures suivantes :

  • Investir dans l’éducation de la main-d’oeuvre pour préparer les travailleurs à profiter des débouchés économiques de demain au moyen de soutiens pour les jeunes apprenants, de l’élargissement de l’accès à l’éducation postsecondaire et de la mise en oeuvre de la Stratégie pour une main-d’oeuvre hautement qualifiée;
  • Encourager l’innovation, telle que les technologies nouvelles et transformatrices, et mettre en oeuvre l’Initiative pour la croissance des entreprises pour aider ces dernières à saisir les occasions et à prendre de l’expansion pour profiter de la croissance future;
  • Investir dans l’infrastructure publique pour soutenir les emplois existants, en créer de nouveaux et améliorer la circulation des gens et des biens;
  • Maintenir un environnement fiscal concurrentiel au moyen de réformes du régime d’imposition des sociétés incluant la réduction des taux d’impôt sur les sociétés et l’élimination de l’impôt sur le capital;
  • Élaborer la stratégie d’expansion commerciale Visées mondiales pour aider les entreprises à accroître leurs exportations et à avoir accès à de nouveaux travailleurs;
  • Investir le produit du programme de plafonnement et d’échange, comme cela est décrit dans le Plan d’action contre le changement climatique, dans des mesures qui inciteront les entreprises et les industries à réduire leurs émissions en adoptant des technologies propres et à rester concurrentielles.

Chapitre III : Tendances en emploi

Les pressions et les tendances économiques, en particulier celles qui procèdent de la mondialisation et des changements technologiques, ont eu des répercussions importantes sur l’emploi et le marché du travail en Ontario. Pour la plupart des familles, les gains tirés du travail représentent la plus grande part du revenu total et sont un déterminant clé du mieux-être. L’emploi comme tel est une composante importante de la vie de nombreuses personnes et contribue à leur sentiment d’identité. Il est important d’examiner en détail les tendances en emploi pour comprendre les changements qui surviennent et déterminer quelles tendances sont susceptibles de se poursuivre. Cela aidera le gouvernement et la société à mieux se préparer à ces changements et à y réagir, au besoin, au moyen de politiques et de programmes. Cela est particulièrement vrai dans le cas des travailleurs qui occupent des emplois atypiques et d’autres travailleurs vulnérables qui ont été durement touchés par le changement de la nature du travail.

Le chapitre III décrit les principales forces et pressions économiques qui influent sur l’emploi et met en relief les changements qui surviennent et les défis qui se présentent.

Voici les principales tendances qui ont été établies :

  • Divergence entre la croissance économique, les salaires et les indicateurs du mieux-être.
  • Passage de l’emploi des industries productrices de biens, en particulier du secteur de la fabrication, aux industries productrices de services.
  • Baisse de la proportion de professions moyennement qualifiées et moyennement rémunérées et hausse de la part de professions hautement spécialisées et bien rémunérées et d’emplois manuels non répétitifs faiblement rémunérés.
  • Hausse des autres formes d’emploi, dont beaucoup sont involontaires et atypiques.
  • Diversification de la main-d’œuvre.

Le gouvernement s’emploie à créer les conditions et les mesures de soutien nécessaires pour faire face à l’évolution de l’emploi, en faisant notamment ce qui suit :

  • Examiner comment moderniser les lois du travail de l’Ontario pour mieux protéger les travailleurs et soutenir les entreprises grâce à l’Examen portant sur l’évolution des milieux de travail;
  • Accroître l’accès à des services de garde de qualité abordables afin d’aider les parents à participer à part entière au marché du travail;
  • Accroître la sécurité du revenu par les mesures de soutien existantes, comme la Prestation ontarienne pour enfants, et instaurer un Projet pilote portant sur le revenu de base pour déterminer si un tel revenu permettrait de fournir un soutien au revenu plus prévisible et constant dans le contexte du marché du travail actuel;
  • Inciter le gouvernement fédéral à procéder à un examen de l’assurance-emploi (a.-e.) pour améliorer les soutiens afin qu’ils répondent aux besoins d’un plus large éventail de personnes qui perdent leur emploi;
  • Investir dans le soutien aux travailleurs pendant les périodes de transition entre deux emplois par l’entremise d’Emploi Ontario, de la Stratégie d’emploi pour les jeunes, du Programme ontarien de soutien aux personnes handicapées et de Compétences+ Ontario;
  • Accroître la sécurité au travail en mettant en oeuvre une stratégie pour prévenir les lésions, les maladies et les décès en milieu de travail;
  • Déployer une stratégie multidimensionnelle pour renforcer la sécurité du revenu à la retraite pour les travailleurs d’aujourd’hui, notamment grâce à un accord historique entre le gouvernement fédéral et les gouvernements provinciaux et territoriaux visant à bonifier le RPC.

Chapitre IV : Perspectives financières à long terme

La viabilité financière est un important objectif à long terme des gouvernements. Elle détermine leur capacité de faire des investissements et de dispenser les services publics qui protègent la qualité de vie des résidents, à l’heure actuelle et à l’avenir. La viabilité financière exige une analyse continuelle de l’incidence possible des tendances démographiques et des projections économiques sur les perspectives financières à long terme du gouvernement. Par exemple, il faut prendre en considération les pressions budgétaires potentielles liées à une population vieillissante, à une main-d’oeuvre affichant une croissance plus lente et à une infrastructure qui prend de l’âge, mais faisant l’objet de nouvelles demandes découlant de la population croissante et de l’évolution technologique.

Le chapitre IV décrit les répercussions financières éventuelles des tendances démographiques et économiques à long terme touchant l’Ontario. En outre, il décrit les mesures prises pour favoriser la viabilité financière à long terme de l’Ontario, notamment la transformation et la modernisation de la prestation des services publics, l’intégrité de l’assiette du revenu de la province et la collaboration avec les partenaires fédéral, provinciaux et territoriaux en vue de trouver des solutions prospectives pour faire face aux défis avec lesquels l’ensemble des provinces et les territoires sont aux prises.

Voici les principales tendances qui ont été établies :

  • On prévoit que les tendances démographiques et économiques exerceront une pression accrue sur les dépenses et les revenus du gouvernement.
  • Le vieillissement de la population augmentera la demande de soins de santé, ce qui exercera une pression à la hausse sur les dépenses en santé.
  • Le ralentissement de la croissance de la population active augmentera la nécessité d’investir dans l’éducation et la formation pour renforcer la capacité de production de la main-d’oeuvre hautement qualifiée de la province.
  • Dans le cadre du régime actuel, les provinces et les territoires devront faire face à des défis financiers croissants à long terme, alors que la situation financière du gouvernement fédéral devrait devenir plus viable et s’améliorer durant la même période.

La province prend des mesures pour contrer les répercussions financières éventuelles des tendances démographiques et économiques, dont les suivantes :

  • Adopter une approche à long terme pour gérer les finances de l’Ontario grâce à la transformation et à la modernisation en vue d’assurer la viabilité financière tout en continuant d’investir dans les principaux services publics;
  • Favoriser la viabilité à long terme du système de santé et miser sur l’obtention des meilleurs résultats possible grâce au plan de la province « Priorité aux patients : Plan d’action en matière de soins de santé »;
  • Investir dans les talents et les compétences des gens en transformant l’aide financière aux étudiantes et aux étudiants et en assurant la viabilité financière à long terme des universités et des collèges de la province;
  • Continuer d’adopter une approche axée sur la collaboration avec les partenaires fédéral, provinciaux et territoriaux afin de trouver des solutions prospectives pour relever les défis qui touchent l’ensemble des Canadiennes et des Canadiens.